Page 1 sur 2

à propos de la sève...

Message Publié : Mer 9 Mars 2011 09:34
par Queri
Bonjour à tous et toutes !

Voila, j'en appelle à vos connaîssances à propos de la sève...

J'ai fait des recherches sur le forum, et, mon sujet n'ayant pas été traité, je me lance pour mon premier post ! ;)

Mon mari coupe actuellement du bois sur nos terres (charmilles, frênes, chênes, etc...) ET ce bois "suinte" littéralement de sève quand on le coupe (on pourrait facilement en remplir un bon verre ! )

Quel usage pourrais-je faire en phytothérapie de cette sève ?

Je suppose que certains arbres ont plus d'utilisations thérapeutiques que d'autres, car il me semble avoir lu sur l'ancien forum que l'on reccueillait l'eau stagnante dans le creux des frênes (mais je ne me rappelle plus pour quelle utilisation... :oops: )

Qu'en pensez-vous ?

Re: à propos de la sève...

Message Publié : Mer 9 Mars 2011 13:12
par willow
Bonjour Queri,

Les sèves sont en effet utilisées en phytothérapie, en cure de 3 à 4 semaines, généralement durant les changements de saisons.
Elles sont récoltées avant la pousse des bourgeons.
Le plus généralement, on utilise la sève de bouleau, très bénéfique à l'Homme, surtout lorsqu'il souhaite se débarrasser des toxines accumulées lors de la morte saison.
Mais je ne sais pas si le bouleau fait parti des arbres dont tu disposes. Pour les autres arbres mentionnés dans ton message, il faut aller voir du côté de leurs propriétés thérapeutiques.

Pour le frêne, par exemple, il sera, tout comme le bouleau, utilisé comme purgatif, donc, particulièrement apprécié en cette fin d'hiver. Le chêne pourra être utilisé contre les asthénies, typiques en cette même saison. Avec cet arbre, tu pourras également réaliser un sirop, à l'instar du sirop d'érable (qui nécessite tout de même une technique de préparation précise, afin d'éviter la fermentation).
Pour ce qui est du charme, je ne connais pas l'utilité de sa sève.

Ensuite, vient le souci de conservation de la sève. En effet, la sève de bouleau comporte des composants (des fructoses, des mucilages etc.) qui rendent ainsi la sève très instable. Elle se conserve aisément au réfrigérateur 5 à 7 jours, mais, il est préférable d'y ajouter, comme l'indique Jean Valnet dans sa Phytothérapie, 4 à 5 clous de girofle pour 1L de sève. (Le clou de girofle étant un puissant parasiticide et antiseptique).
Pour une efficacité plus prononcée de cet antiseptique, je te conseille, 1 à 2 gouttes d'huile essentielle de clous de girofle.

Tu trouveras ici le très bon post de Dante, au sujet de l'huile essentielle de clou de girofle.

D'autres préfèrent utiliser de l'alcool pour conserver la sève, mais, le dosage reste assez flou.
Une petite précaution tout de même, fais attention aux arbres que tu possèdes, tu n'as sans doute pas exposé ici, toute la liste. Il existe des arbres assez communs, qui contiennent une bonne quantité de sève, je pense par exemple, à l'If (Taxus baccata) qui est très toxique, pouvant entraîner la mort (par arrêt cardio-respiratoire).

;)

Re: à propos de la sève...

Message Publié : Mer 9 Mars 2011 15:02
par Mme Blanche
Willow "pouvant entraîner la mort (par arrêt cardio-respiratoire)."
J'adore :D
Comme je l'ai appris dans mes études médicales, la mort, c'est souvent comme ça que ça arrive :lol:

Re: à propos de la sève...

Message Publié : Mer 9 Mars 2011 15:15
par willow
:lol:
N'ayant pas fait médecine, j'avoue ne pas m'être penché sur "comment la mort survient-elle biologiquement?"^^
Et la mort cérébrale dans tout ça? Mais là, on s'égare... ;)

Re: à propos de la sève...

Message Publié : Jeu 10 Mars 2011 08:49
par Queri
Merci Willow pour ta réponse rapide ! ;)

Alors concrètement, du bouleau, j'en ai pas... c'est bien domage d'ailleurs, avec le clou de girofle, j'étais bien tentée...
Mais du frêne et du chêne, oui !

Je vais me renseigner pour le sirop de chêne, mais d'après ce que tu me dis, ça parait assez délicat... :roll:

Pour le frêne, je vais me renseigner aussi pour la conservation dans l'alcool, on ne sait jamais, c'est peut-être plus "simple" que le sirop...

Je te rassure, nous n'avons pas d'Ifs !! :D

En tout cas merci de m'avoir éclairé sur le sujet, je vais aller voir les propriétés en détail du frêne et du chêne ! :)

à très bientôt ! ;)

Re: à propos de la sève...

Message Publié : Jeu 10 Mars 2011 20:18
par willow
De rien Queri :)

Pour la conservation à l'alcool, il faut que le taux atteigne 12%. ;)

Re: à propos de la sève...

Message Publié : Jeu 18 Août 2011 19:07
par Sarasvati
Prochain printemps j'essaie la sève de vigne sauvage.
Il suffit de couper une branche de vigne qui pends et voilà on met un verre et on récolte
un bon verre de sève de vigne sauvage revigorant.
Et cela n'abîme aucunement la vigne au contraire.
À votre santé !

Re: à propos de la sève...

Message Publié : Ven 19 Août 2011 11:55
par Queri
Sarasvati ;) ça m'interesse, cette sève de vigne vierge :)

Pourrais-tu m'en dire davantage ? (effets détoxiquants ? qu'entends-tu par "revigorant ? :? )

Et... (pardon si c'est une question bête... :oops: )
Quelle consistance cela a ? faut-il diluer cette sève ? n'est-ce pas un peu "gluant" ? :?

Q. :bisou:

Re: à propos de la sève...

Message Publié : Ven 19 Août 2011 17:16
par Sarasvati
Bonjour Queri,
Non je n'ai pas plus d'Information, je n'ai pas goûté encore, mais je le ferais dès que possible.
C'est lors d'une émission dans la série les coureurs de bois, qu'ils
ont parlé de la sève de la vigne.
http://coureursdesbois.telequebec.tv/plante.aspx?id=17
L'émission n'est plus sur le web. Et ils n'en ont pas dit plus sur les propriétés.
Mais comme la vigne sauvage c'est comme des lianes c'est facile à couper et
à la portée de tous.

Re: à propos de la sève...

Message Publié : Sam 27 Août 2011 08:03
par Queri
Merci de ta réponse, Sarasvati :)

Je ne parviens pas à lire ton lien (mon ordi plante... :oops: ) mais, vu que tu vas tenter l'expérience :D je vais attendre que tu nous dise tes impressions, et surtout, les effets bénéfiques que tu aura constaté ! ;)
à suivre, donc ! :)

Q. :bisou: