LE FORUM A FERMÉ SES PORTES EN DECEMBRE 2013. IL RESTE ACCESSIBLE EN LECTURE LIBRE MAIS IL N'EST DESORMAIS PLUS POSSIBLE D'Y POSTER OU DE S'Y INSCRIRE.


Mabon (celte)

Découvrez ici les origines profondes de l'ésotérisme. Des anciennes civilisations à nos jours, venez vous plonger dans les mystères de l'histoire, des traditions et des mythologies des 4 coins du monde....

Modérateurs : Fredericus Coriarius, Modérateurs

Mabon (celte)

Message par ramila » Ven 19 Nov 2010 21:44

Mabon

Autre nom: Mabon ap Modron. En Gaule, ce dieu possède une bonne douzaine de surnoms, mais le principal est Maponos. Et en Irlande sous le nom de Diancecht.

Prononciation: MAY-bun, MAY-bone, MAH-boon ou MAH-bawn

Signification:Mabon ap Modron signifie "le Grand Fils de la Grande Mère"

Dieu : Mabon est le dieu Gallois de l'agriculture, de la fertilité masculine, de la jeunesse et de la mort. Peut-être aussi dieu de l’amour. Maponus (Maponos) était le dieu Romain-Celtique de la musique et de la poésie.

Association : Il serait l'homologue mâle de Perséphone. On associe volontiers Mabon aux déités du vin comme Dionysos, Bacchus. Mabon est l’équivalent gallois d'Apollon. Maponus a été également l’égale du dieu irlandais, Angus Og ou Mac Oc, le fils de Dagda. Cependant, Maponus est souvent apparu comme une jeunesse divine, et est probablement, plus lié au Gallois Mabon, la jeunesse divine. Mabon est dérivé de l'ancien dieu britannique, Maponus, qui est lié avec le dieu grec-romain Apollon.

Représentation : Il est le Jeune fils, la Jeunesse Divine ou le fils de la lumière. Il représente la force dans la noirceur. En son aspect de jeune dieux, il représente l'innocence, la force, et la virilité. En tant que dieux mature, il représente le sacrifice. Mabon qui n’est que l’un des noms de l’Apollon celtique, qui n’était pas en Gaule considéré dans son aspect solaire mais bien dans celui de médecin, lié au rôle guérisseur des eaux souterraines.

Invoquer : Les puissants et impressionnants aspects de ce dieu aident à se sortir d’une mauvaise situation, que ce soit sur les plans amoureux, professionnel ou financier. Sa naissance, comme l’équinoxe d’automne lui-même, symbolise un moment de changement crucial.

Fête : 21 septembre, Nous fêtons la naissance, renaissance du jeune soleil. Enfant Mabon. Le revoilà le fils roi, celui couvert d'or à qui la Déesse a donné le jour. La lumière émerge des ténèbres. Les divinités associés à l'équinoxe de l'automne sont ceux reliés à la récolte, aux vins et les dieux d'âge avancé. Ce sabbat est nommé en l’honneur du dieu Gallois Mabon. Pour les païens, Mabon marque la deuxième récolte, la première étant Lughnasadh.

Histoire : Mabon est un Dieu gallois, sa mère est Modron est la Grande Déesse de la terre elle-même. Mabon fut kidnappé trois jours après sa naissance et emprisonné(quelques variations de la légende indiquent qu'il est pris après trois ans). Sa mère le pleure. Il a alors habité dans Annwn jusqu'à ce qu'il ait été sauvé par Culhwch. En raison de son temps dans Annwn, Mabon est resté pour toujours un jeune adulte. Finalement Mabon est sauvé en apprenant de la sagesse et de la mémoire des plus anciens animaux vivants : Le merle, le cerf, l'aigle, le hibou et le saumon.

Dans le conte gallois Kulhwch et Olwen on rencontre le Saumon, dernier des animaux primordiaux qui recherche Mabon fils de Modron. Le Saumon de Llynn Llyw en remontant le courant conduit deux des compagnons de Kulhwch vers la prison à Gloucester où est enfermé Mabon et le druide magicien s'associe à l'aigle Gwernabwy lorsqu'il part à la recherche de Mabon. Selon certaines légendes se serait le Roi Arthur lui-même qui l'aurait sauvé, dans d'autres, il s'agirait de Culhwch subissant une épreuve de la part du géant Yspaddaden pour obtenir en mariage sa fille Olwen.

Dans le conte de Culhwch et d'Olwen (Mabinogion), Culhwch et Arthur ont dû libérer Mabon de sa prison, parce que Mabon était la seule personne qui pourrait commander Drudwyn, le traquer de Greid. Ainsi Culhwch et Arthur se sont embarqués dans la quête pour libérer Mabon et pour chercher Drudwyn.

Mabon aurait plus tard aidé Culhwch dans sa recherche d'Olwen. Culhwch était oubliger d’épouser sa belle-soeur, mais il a refusé. Fâchée, sa belle-mère l'a maudit pour l'obliger a ce marier uniquement avec Olwen. Le père d'Olwen, Ysbaddaden, était un géant méchant qui décéderait s'il était séparé de sa fille. Après beaucoup d'épreuves et tribulations, Culwch a réussi et a gagné les puissances et la vie de Ysbaddaden.

Mabon est éduqué dans les entrailles de Modron, le refuge, l'utérus de sa mère, un endroit de consolidation et de défi. Avec la force et les leçons gagné dans l'autre monde magique (l'utérus de Modron), Mabon fait bientôt sa renaissance en tant que champion de sa mère, le fils de la lumière, utilisant la force et la sagesse acquises pendant sa captivité.…
Curiosité : Les Mabinogion ou les Quatre Branches du Mabinogi sont quatre textes médiévaux, écrits en moyen-gallois (langue en vigueur du XIIe siècle au XVIe siècle), qui font référence à la mythologie celtique de l'Antiquité. Le mot Mabinogion est le pluriel de Mabinogi. Diverses explications sur le sens du mot ont été avancées, mais il vient vraisemblablement du dieu Mabon (Maponos en Gaule) qui figure dans le conte Kulhwch et Olwen, et qui fait partie de la même collection. Les quatres récits s'intitulent : Pwyll, prince de Dyved, Le Mabinogi de Branwen, Manawydan fils de Llyr et Math fils de Mathonwy.
Les Mabinogion ont été élaborés à partir de deux manuscrits, le Livre Blanc de Rhydderch dont la rédaction s'étale de 1380 à 1410, et le Livre Rouge de Hergest qui est daté approximativement de 1350. Rappelons que dans le monde celtique, la poésie était la spécialité des bardes. Les thèmes développés se retrouvent dans la tradition irlandaise, ce qui atteste de leur antiquité. Tout comme pour les textes mythologiques irlandais, un vernis chrétien se superpose parfois aux récits.
La rédaction tardive indique une longue tradition orale, ces mythes se sont transmis de générations en générations, à travers les siècles ; de ce fait il n'est pas possible d'en préciser l'origine.


Qui est Mabon?
par Dana Corby( traduction pas Ramila)
Nous Pagans moderne célébrons souvent l'équinoxe d'automne sous le nom de Mabon. À la différence de la plupart de nos noms celtiques pour les Sabbats, Mabon est Gallois, signifiant simplement, Fils. Ainsi Mabon est le nom de quelqu'un: son nom complet est, Mabon ap Modron, fils, fils de mère.
H.r. Ellis-Davidson cite le Venerable Bede, qui traduit Modron en tant que mères au pluriel. Les traducteurs modernes le donnent comme la mère au singulier. L'évidence linguistique peut appuyer l'interprétation au plurielle, parce que bien que Mabon ap soit sans équivoque Gallois, Modron ne l’est peut-être pas: en Saxon, le singulier de Modron devient Modr - mère reconnaissable. Soudainement nous avons, non que nous avons toujours cru en une corruption du latin Matrona, mais bon germanique. Tout sa est très savant, mais ne nous en indique pas que beaucoup au sujet de Mabon, n’est ce pas?
En fait, oui. La première chose qu’il nous indique qu'est qu'il (plus probablement, il) est vieux, si vieux qu’il est le fils d'une mère, plutôt qu'un père. Mabon peut être d'une culture matrilinéare pendant que nous connaissons avoir été dans le Pays de Gales pré-Chrétien. Si la connections Saxonne le supportent, il peut être le résultat d'une fusion culturelle, indiquant plus d'emprunt entre les Celtes britannique et les envahisseurs de Saxon qu'il a été précédemment supposé. Et il soutient plusieurs des signes d'un roi sacré, perdant quelque nom mortel qu’il avait pour devenir seulement le fils de la mère, régnant et mourant en son seul nom.
Image
Avatar de l’utilisateur
ramila
 
Message(s) : 350
Inscription : Lun 1 Nov 2010 17:42
Localisation : drummondville, québec

Re: Mabon (celte)

Message par Délubrum » Lun 6 Déc 2010 16:02

Très complet, beau travail. ;)
Mais tout vient de toi et de ton apprentissage? Où tu as été pioché sur des sites? :?
Au plaisir.
Délubrum
Avatar de l’utilisateur
Délubrum
 
Message(s) : 44
Inscription : Jeu 2 Déc 2010 19:23
Localisation : Belgique/Liège

Re: Mabon (celte)

Message par ramila » Lun 6 Déc 2010 19:21

comme pour tout mes post.. c'est ce que je trouve partout, dans les livres, sur le net... et que je rassemble en un seul texte qui contient l'info que je juge nécessaire pour bien comprendre qui est cette divinité et quel est son rôle en magie ( comment puis-je faire appel à lui, quel sont s'est domaine de ''pouvoir''....etc)

mes source ne ce limite pas à 1 livre ou 1 site.. c'est du genre plus de 20 sites et 5 livres.. lol

car, malheureusement pour moi.. je ne trouve jamais en 1 seul lieu tout ce que je veux savoir :)
Image
Avatar de l’utilisateur
ramila
 
Message(s) : 350
Inscription : Lun 1 Nov 2010 17:42
Localisation : drummondville, québec

Re: Mabon (celte)

Message par Délubrum » Lun 6 Déc 2010 19:25

Qu'elle belle réponse ;)
Je voulais pas te blessé pour tes sources... Enfin, désolé, j'espère que tu me pardonnes. :oops:
Délubrum
Avatar de l’utilisateur
Délubrum
 
Message(s) : 44
Inscription : Jeu 2 Déc 2010 19:23
Localisation : Belgique/Liège

Re: Mabon (celte)

Message par ramila » Mar 7 Déc 2010 00:40

c'est rien... ceux qui me connaissent le savait déjà.. et maintenant voila les autres vont aussi le savoir :)

:D
Image
Avatar de l’utilisateur
ramila
 
Message(s) : 350
Inscription : Lun 1 Nov 2010 17:42
Localisation : drummondville, québec

Re: Mabon (celte)

Message par Délubrum » Mar 7 Déc 2010 13:06

Tant mieux pour toi ;)

Ai plaisir.
Délubrum
Avatar de l’utilisateur
Délubrum
 
Message(s) : 44
Inscription : Jeu 2 Déc 2010 19:23
Localisation : Belgique/Liège

Re: Mabon (celte)

Message par Cochette » Jeu 29 Août 2013 16:57

Coucou, je me permets d’exhumer ce vieux poste pour vous poser une question: qu'allez vous faire pour Mabon (pour ceux qui le célèbre)?
Sans être pratiquante ni même croyante, cette fête m'inspire beaucoup car l'automne est une saison que j'adore tout particulièrement et cette année, j'avais envie de marquer le coup mais je manque d'inspiration.
Des idées?
:D
Avatar de l’utilisateur
Cochette
 
Message(s) : 108
Inscription : Mer 7 Août 2013 20:14
Localisation : Alpes

Re: Mabon (celte)

Message par Alcofrybas » Ven 30 Août 2013 08:44

Offrir des fruits et légumes à la Déesse? Retailler toutes les plantes que l'on possède? Des rites pour se préparer au retour des ténèbres? (Se faire une grosse teuf? :P )
C'est vrai que ce sabbat est le moins clair, on peut aller voir du côté de la fête celte "correspondante" Alban Elfed car Mabon est une invention purement wiccane. Dans tous les cas je suis allé voir sur l'ancien forum de l'AM, c'est le sabbat le moins documenté. :(
Regis Iusſu Cantio Et Reliqua Canonica Arte Reſoluta.
Avatar de l’utilisateur
Alcofrybas
 
Message(s) : 27
Inscription : Dim 11 Août 2013 15:14
Localisation : En pays Turones

Re: Mabon (celte)

Message par Cochette » Ven 30 Août 2013 09:04

C'est vrai que sur celui-ci il y a peu de choses, sans compter que l'on peut le fêter dans sa version gréco-romain avec la décente de Perséphone aux enfers ou dans sa version celte avec Mabon comme dieu et prince. Je ne savais pas que c'était une fête fondée par la wicca, ça explique peut être le manque d'info dans la manière de la pratiquer clairement car trop récente.

Meri pour Alban Elfed, je vais voir ça de suite.

Pour moi, l'automne est "le printemps de l'hiver" comme le dis Henri de Toulouse-Lauret, dans ce sens où je trouve justement que ce n'est pas le début de la mort mais le moment où la vie est à son apogée: abondance de fruits, de racines, de rhizomes, de bulbes mais aussi des couleurs, retour des fleurs après la sécheresse de l'été, rosées abondantes qui reverdissent l'herbe, effervescence des animaux avant le froid, vents chauds qui se lèvent, le moment de préparer les liqueurs... bref tout ce qui rappel la vie mais la plupart de se que 'on trouve comme décoration, autels, pratiques évoquent la mort qui pour moi est plutôt symbolisée par Samhain.

Après les fruits et légumes j'y pensais, agrémentés de baies et autres noix mais j'aimerai pouvoir y inclure des symboles et des concepts.

Pour la teuf, je suis toujours partante, quelque soit le jour ou l'heure :wou:
:lol:
Avatar de l’utilisateur
Cochette
 
Message(s) : 108
Inscription : Mer 7 Août 2013 20:14
Localisation : Alpes

Re: Mabon (celte)

Message par Alcofrybas » Ven 30 Août 2013 09:36

Ah sinon j'ai crû comprendre que la Wicca s'était inspirée de fêtes des moissons, sans dates vraiment fixes, dans les mondes germanique et anglo-saxon. On peut y ajouter les vendanges aussi qui ont toujours donné lieu à des réjouissances en septembre-octobre. Des symboles comme la gerbe de blé ou la grappe de raisin par exemple. :) Oui la mort c'est beaucoup plus Samain! :shock:
En plus pour la gerbe de blé, Perséphone est fille de Déméter. ;) Par contre je ne voyais pas Mabon comme ça, apparemment il est vraiment lié à Apollon, c'est une figure de jeunesse; même si le lier à l'automne n'est pas idiot symboliquement.
Regis Iusſu Cantio Et Reliqua Canonica Arte Reſoluta.
Avatar de l’utilisateur
Alcofrybas
 
Message(s) : 27
Inscription : Dim 11 Août 2013 15:14
Localisation : En pays Turones

Suivant

Retour vers Histoire de la magie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot], Google [Bot] et 16 invité(s)


cron