LE FORUM A FERMÉ SES PORTES EN DECEMBRE 2013. IL RESTE ACCESSIBLE EN LECTURE LIBRE MAIS IL N'EST DESORMAIS PLUS POSSIBLE D'Y POSTER OU DE S'Y INSCRIRE.


[VA]Mon "petit" parcours

Venez partager ici vos techniques et les exercices que vous appreciez

Modérateurs : Marv, Kroum, Modérateurs

Re: [VA]Mon "petit" parcours

Message par BarbeBlanche » Dim 11 Août 2013 20:48

Merci.

Je note donc que le rêve est différent du VA. Je note aussi qu'on peut avoir une difficulté certaine à identifier clairement des éléments du monde "réel". Pourtant, des gens qui se sont retrouvés en mort cérébrale et qui ont expérimenté des EMI, on raconté des détails extrêmement précis (des conversations, des localisations d'objets) et pourtant c'était la première fois qu'elles vivaient ça. Ou alors le voyage astral n'est pas identique à la notion de décorporation.
A la fois cartésien et ouvert aux mondes invisibles, théoricien de la magie et pratiquant novice, voilà ce que je suis.
Avatar de l’utilisateur
BarbeBlanche
 
Message(s) : 56
Inscription : Jeu 8 Août 2013 18:20

Re: [VA]Mon "petit" parcours

Message par isabelle » Dim 11 Août 2013 20:56

BarbeBlanche a écrit :J'ai des questions d'ordre général pour les "voyageurs" expérimentés.


Dans la limite ou je ne décorpore pas je donnerais des réponses aux questions suivantes, à la lumière de mon expérience personnelle.

BarbeBlanche a écrit :1/ j'ai lu dans des témoignages de Marv que la pensée du "voyageur" peut se matérialiser aisément au point que celui-ci soit dupé par sa propre imagination. Si l'imagination peut prendre une telle place, de quelle manière peut-on être certain de "voyager" plutôt que de vivre un rêve éveillé, en ayant l'impression de voyager ?


J'avais évoqué ce phénomène comme l'équivalent d'un calcul de probabilités sur des actes dans le monde d'ici. On projette toutes les possibilités mentales, et l'on peut ou non s'y arrêter. Je les qualifierais pour la plupart de mirages donc. Je laisse le doute à ce que certains ne le soient pas.
Mon premier mirage fut un lézard. Ouaip, dont j'ai maintenu la visualisation assez longtemps. Maintenant, les mirages ne m'intéressent plus, je ne m'y attarde pas.
Le meilleur moyen de voyager de manière probante que j'ai trouvé c'est de ne pas le faire seul(e) ce qui permet de recouper avec un autre les choses vécues/ expérimentées.

BarbeBlanche a écrit :2/ lors d'un voyage astral, peut-on accéder à des informations ou constater des faits assez précis de telle sorte à pouvoir se prouver à soi-même la tangibilité du phénomène (ce point devenant alors un élément de réponse à la question 1) ?


Réponse ci-dessus, n'être pas seul est le plus facile.

BarbeBlanche a écrit :3/ existe-t-il un lien entre ce que l'on peut vivre dans un banal rêve en sommeil paradoxal et ce que l'on peut vivre lors d'un voyage astral ? Si oui, quelles sont les différences entre ces deux expériences ?


Le VA peut se faire éveillé et même les yeux ouverts. Dans le sommeil ce peut être une intrusion ou une perte de contrôle qui est parait il très désagréable, le sommeil étant à priori fait pour se reposer.

BarbeBlanche a écrit :4/ lors d'un voyage astral, quelle notion du temps avons-nous ?


Alors là c'est marrant, parce que l'on peut vivre des événements à temps décalés : on peut faire sauter le temps comme du pop corn. L'un peut vivre des choses qui ne se sont pas encore passées dans son déroulement du temps, c'est plus qu'un retour sur image, c'est un "non-temps".

BarbeBlanche a écrit :5/ faire un voyage astral est-il fatiguant, demande-t-il de l'énergie ? Le voyage astral connait-il une limite de temps (il n'y a vraisemblablement pas de limite d'espace si j'ai bien compris) ?


Je pense que l'on recrée (voir les mirages) des chronologies, mais il ne faut pas avoir peur de tout balayer de la main.
Ce qui est fatiguant c'est la visualisation, qui peut être utilisée dans les VA pour créer un contexte ou un acte/ vécu- à vivre.

BarbeBlanche a écrit :6/ j'ai lu qu'il était possible de se déplacer dans l'environnement physique (réel), et j'ai aussi lu que l'on pouvait évoluer dans un monde construit par la pensée, comment faire la différence entre une construction imaginaire et le réel ?


Ca n'a pas d'importance, on meuble son environnement comme on en a envie. Je visualise ou je veux aller et j'y vais. Je me trouve démunie quand je n'ai pas de but, je reste à flotter. Ou plus comme sur le bord en attendant de prendre mon envol.
Mais ca tient peut être au fait que je ne me décorpore pas.

BarbeBlanche a écrit :7/ s'il est très difficile de concentrer sa pensée sur un but précis lors d'un voyage astral, comment est-on supposé pouvoir revenir dès qu'on le souhaite (la simple volonté de revenir étant elle-même rendue pénible) ?


J'ai eu une fois peur de m'être perdue, et je pense qu'il suffit de donner régulièrement une touchette à sa conscience d'ici pour vérifier que la liaison n'est pas brisée. Ca devient peut être un automatisme.

Bon je fais donc des bonds astraux et je serais curieuse de lire le point de vue des "vrais" VA avec sortie matérielle du corps.
isabelle
 

Re: [VA]Mon "petit" parcours

Message par Shalia83 » Lun 12 Août 2013 05:17

BarbeBlanche a écrit :Merci.

Je note donc que le rêve est différent du VA. Je note aussi qu'on peut avoir une difficulté certaine à identifier clairement des éléments du monde "réel". Pourtant, des gens qui se sont retrouvés en mort cérébrale et qui ont expérimenté des EMI, on raconté des détails extrêmement précis (des conversations, des localisations d'objets) et pourtant c'était la première fois qu'elles vivaient ça. Ou alors le voyage astral n'est pas identique à la notion de décorporation.


Dans les cas des EMI, ils sont dans la dimension la plus proche de la dimension physique et donc oui, tout est "quasiment" réel ;)
Je n'avais pas pensé aux bruits, mais effectivement, les sons sont mieux assimilés que les écrits me semble t'il (d'après les témoignages toujours).


Alors, hier soir,
couchée vers 22h30, relaxation (sur le dos quand meme car sur le coté j'arrive pas a me détendre aussi bien) et affirmations.
J'entend le bruit des voitures, mon homme qui ronflotte... et un Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip très long, donc j'essaye de focaliser dessus.
Et la, je me suis sentie toute bizarre. Je ne sais pas comment décrire, j'ai peur de "divaguer" en essayant de mettre des mots dessus. En gros, j'avais l'impression d'avoir les bras en l'air, d’être comme cambrée, et d’être plus en dedans que d'habitude. Super agréable en tout cas.
Par contre, toujours les bruits autour, je n'arrive pas a "m'éloigner" de l'environnement proche.
Pas de souvenirs de rêve ce matin, aucun.

Par contre, j'ai arrêté la relax vers minuit soit 1h30 de relax :lol: :lol:

Isa, je reviens sur ce que je disais, en lisant ton texte, ce me conforte dans mon idée que c'est bien des vrais VA que tu fais... Sauf que tu vis pas la sortie, tu te projettes directement ou tu veux aller, mais tu te décorpores
Avatar de l’utilisateur
Shalia83
 
Message(s) : 37
Inscription : Sam 13 Juil 2013 19:20

Re: [VA]Mon "petit" parcours

Message par BarbeBlanche » Lun 12 Août 2013 17:41

Shalia83 a écrit :et un Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip très long

En parlant de bruit, dès que je me détends même un minimum - sans la moindre envie de faire un VA, juste pour se relaxer, faire le vide - j'ai des acouphènes de plus en plus forts et c'est vraiment pénible.
A la fois cartésien et ouvert aux mondes invisibles, théoricien de la magie et pratiquant novice, voilà ce que je suis.
Avatar de l’utilisateur
BarbeBlanche
 
Message(s) : 56
Inscription : Jeu 8 Août 2013 18:20

Re: [VA]Mon "petit" parcours

Message par Shalia83 » Lun 12 Août 2013 17:53

Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip = Acouphènes ?
Avatar de l’utilisateur
Shalia83
 
Message(s) : 37
Inscription : Sam 13 Juil 2013 19:20

Re: [VA]Mon "petit" parcours

Message par BarbeBlanche » Lun 12 Août 2013 18:35

Shalia83 a écrit :Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip = Acouphènes ?

:| Toi quoi vouloir dire ?
A la fois cartésien et ouvert aux mondes invisibles, théoricien de la magie et pratiquant novice, voilà ce que je suis.
Avatar de l’utilisateur
BarbeBlanche
 
Message(s) : 56
Inscription : Jeu 8 Août 2013 18:20

Re: [VA]Mon "petit" parcours

Message par Shalia83 » Lun 12 Août 2013 18:38

Je connais pas le mot acouphènes. C'est des Biiiiip comme j'entend?
Avatar de l’utilisateur
Shalia83
 
Message(s) : 37
Inscription : Sam 13 Juil 2013 19:20

Re: [VA]Mon "petit" parcours

Message par Alan » Lun 12 Août 2013 18:44

Je rajouterais à ce qu'a répondu Shalia sur les EMI que cette expérience très particulière, même si c'est un VA, se diffère de la plupart des VA par ses conditions spéciales. En effet, lors d'une EMI, notre conscience emplis entièrement notre corps astral qui commence à se séparer du corps physique. Je pense que c'est la très forte émotion causée par le choc physique qui nous retiens ainsi dans la vibration la plus proche de la vibration matérielle.
Une autre chose importante à prendre en compte est que ce VA très particulier se fait sans préparation, mais surtout il touche la plupart du temps des personnes n'ayant aucune connaissance de ce qu'est un VA. Le choc émotionnel qu'ils ont subis les poussent à s'intéresser, à être spectateur de leur environnement local, le tout avec une certaine passivité. Si ces personnes obtiennent ces informations, c'est parce qu'elles sont trop choquées, je pense, pour pouvoir penser, pour laisser libre cours à leur esprit. Je pense que c'est cet état émotionnel très particulier, qui comprend autant la surprise que l'appréhension, qui leur permet de ne pas laisser à leur esprit la possibilité d'intervenir et de transformer l'astral selon leur vision.

Sinon pour le Biiiiiiiiiiiiiiip il peut en effet s'agir d'acouphènes et là ATTENTION :!: , c'est le signe que vos oreilles sont maltraités et que vous devez au plus vite en prendre soin. Si vous avez de la chance ce n'est pas encore définitif et vous pouvez encore rattraper le coup en faisant attention, sinon ça reste un signal important et prendre soin de vos oreilles est tout autant nécessaire si vous ne voulez pas que cela empire! Je vous recommande donc d'éviter autant que possible le bruit pendant quelques jours et surtout de prendre de bonnes habitudes telles que baisser le son de votre radio, de vos enceintes ou autres, et aussi de ne pas dépasser 15 minutes par jour à la moitié du volume maximale de votre mp3 (ou appareil similaire) (au moins les premiers jours, après c'est à vous de voir ;) ). Voilà, je dit juste ça pour que vous n'ayez pas de problème d'audition, car une fois qu'elles sont abimées, les cellules des oreilles qui permettent d'entendre ne se régénèrent pas :(

Bonne journée à tous! ^^

P.S: je publie ma récente expérience sur un début de VA dès que possible :)

P.S²: le Biiiiiiiiiiip peut être des acouphènes, mais aussi juste un symptôme d'un mal de tête si c'est occasionnel (migraines, abus d'alcool, bruit incessant sur pendant quelques heures...)
"Que la lumière guide notre chemin et nos intentions"
"Vivons heureux, on est là pour ça!!!" ;)
Avatar de l’utilisateur
Alan
 
Message(s) : 30
Inscription : Lun 19 Nov 2012 13:20
Localisation : Nantes (44)

Re: [VA]Mon "petit" parcours

Message par Shalia83 » Lun 12 Août 2013 18:50

Merci Alan pour ces précisions.

Pour les acouphènes, je suis toujours dans le calme, sauf quand je suis seule dans ma voiture avec la zicAdonf, c'est a dire rarement et pas longtemps :lol: :lol: :lol: C'est trèèèès rare que je sois seule dans ma voiture.

Je pensais que ca pouvais annoncer une relaxation avancée ou un début de VA moi... :roll:
Avatar de l’utilisateur
Shalia83
 
Message(s) : 37
Inscription : Sam 13 Juil 2013 19:20

Re: [VA]Mon "petit" parcours

Message par BarbeBlanche » Lun 12 Août 2013 20:06

Pour ma part, ce phénomène ne risque pas de venir d'une quelconque maltraitance, j'ai toujours pris soin de moi. Je n'ai aucune gêne en temps normal, ça me vient quand je me trouve dans un important silence (qui alors devient pesant) et que je ne pense pas à quelque chose. Comme je pense tout le temps, la gêne n'intervient que lorsque je fais volontairement le vide, lors d'un moment de relaxation par exemple. Si je me focalise dessus, ça amplifie.
A la fois cartésien et ouvert aux mondes invisibles, théoricien de la magie et pratiquant novice, voilà ce que je suis.
Avatar de l’utilisateur
BarbeBlanche
 
Message(s) : 56
Inscription : Jeu 8 Août 2013 18:20

PrécédentSuivant

Retour vers Méditation/ Visualisation/ Astral

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 18 invité(s)