LE FORUM A FERMÉ SES PORTES EN DECEMBRE 2013. IL RESTE ACCESSIBLE EN LECTURE LIBRE MAIS IL N'EST DESORMAIS PLUS POSSIBLE D'Y POSTER OU DE S'Y INSCRIRE.


Un mage/sorcier vit il vieux et en bonne santé ?

Un sujet vous préoccupe et vous souhaitez en débattre? Vous possédez une théorie personnelle sur un sujet? venez donner votre avis ici.

Modérateur: Modérateurs

Re: Un mage/sorcier vit il vieux et en bonne santé ?

Message par ren06800 » Ven 10 Mai 2013 13:29

Etre mage (évolué dans sa pratique) serait similaire à être équilibriste professionnel au dessus du vide alors ?

Mais quand pour les derniers c'est la sensation qui les animes et sans doute un peu de folie et le gout du risque qu'elle est l'intérêt d'être mage ? A quoi ça amène ? Même en tant que mode de vie (c'est sur que même pour l'équilibriste je comprend pas trop).

(Je n'ai jamais vue la magie décrite ainsi je dois avouer.)
ren06800
 
Message(s) : 47
Inscription : Jeu 25 Avr 2013 12:22

Re: Un mage/sorcier vit il vieux et en bonne santé ?

Message par isabelle » Ven 10 Mai 2013 14:15

Ren, tu poses plus de questions que ne lis véritablement les réponses.

Etre Mage n'est pas une profession ni un choix et si je peux concevoir que cela te fascine (sous entendu "serais-je un jour un Mage ?") plutôt que de savoir s'il fume ou vit comme un demi Dieu détaché du monde terrestre, s'il fait ses besoins comme tout un chacun ou s'il produit des pépites d'or (pourquoi pas, il faut bien alimenter le fantasme :D ) interroge toi de savoir ce que signifie "Mage".
isabelle
 

Re: Un mage/sorcier vit il vieux et en bonne santé ?

Message par aKa$ha » Ven 10 Mai 2013 15:24

C'est assez étrange comme question au premier abord, mais pourquoi pas :D

Je rejoindrai l'idée qu'en premier lieu, un "mage" ou quelqu'un qui s'oriente dans l'ésotérisme & la spiritualité emprunte un chemin différent. Je pense notamment en terme de santé physique, de nutrition, de bien-être psychologique, etc. (Il n'est pas rare de croiser des végétariens/végétaliens dans ce domaine, des gens intéressés par l'écologie et l'agriculture bio, par les médecines parallèles ou encore pratiquant régulièrement du sport, de la relaxation, méditation etc.). C'est déjà une autre approche du monde, du corps, de l'esprit. Qui, il est sûr, aiderons aussi à garder un corps & esprit sain (quoi que si on vit en ville polluée toute sa vie il n'y aura pas de miracle non plus généralement).
L'acceptation donc que tout est lié, et qu'il faut aimer & respecter son corps/son esprit.

Ce qui signifie aussi régler ses problèmes psychologiques (grave ou moins grave, peu importe). Donc s'exercer à la méditation, être stable, avoir tout pouvoir sur ses pensées, si puis-je dire. Cela réduit considérablement les risques aussi de développer des pathologies découlant du stress (sécrétion de cortisol non-stop notamment...), de la dépression ou autre. (Je pense par exemple, au stress post-traumatique pour une victime, qui risque de développer des problèmes neurologiques, cardio-vasculaire et j'en passe, même dans les 10 ans à venir).

Pour ma part, je pense que les maladies sont liées au psychologique. Il y a d'excellents ouvrages faits là-dessus liant profil psychologique et pathologie. Quelqu'un d'asthmatique aura pu avoir subi un étouffement familial à un moment donné, une entorse peut être liée à une envie de "démissionner", etc. Il ne faut pas non plus tout ramener au psychologique non plus, bien-entendu. Bref, plus on travaille le psychologique, plus on éloigne les maladies qui peuvent en découler, comme dit plus haut.

Il ne faut pas non plus oublier l'hérédité. Je crois bien qu'on n'y peut pas grand chose (à part renier ses parents ? :lol:).

Mais, et là c'est une opinion personnelle, est-ce que pour certaines, ce ne serait pas une part de destinée qui nous apporterait telle ou telle pathologie ? Pour nous faire évoluer, nous faire appréhender quelque chose sous tel angle, etc. Un mal pour un bien, comme on dit des fois. Est-ce lié aussi au karma ? Mystère et boule de gomme ?

La méconnaissance de certains domaines peut jouer, également.
Quelqu'un qui a beau être "mage" et qui ne s'est jamais intéressé aux médecines parallèles par exemple ?
Je vais prendre un exemple typiquement féminin et que je connais bien :roll:, mais ça concerne rien de grave niveau pathologie (mais bon ça peut se valoir pour une plus lourde bien-sûr). Une femme a des mycoses vaginales à répétition (oui, miam miam). Ca gratte, ça fait mal, sexuellement s'en est donc difficile aussi. Elle va chez le généraliste ou gynécologue. On lui prescrit des ovules. Et puis on lui dit si ça recommence rachetez des ovules. Ou sinon on peut lui dire qu'on va faire des prélèvements, essayer de trouver la cause. On lui sort le blabla habituel : attention aux slips qui ne sont pas en coton, évitez les bains, n'utilisez pas tel savon, etc. La femme prend ses ovules. Puis un mois plus tard rebelote. Donc hop ovules. Et c'est un cercle vicieux, comme les anti-biotiques notamment. Cela va durer des années... Son quotidien se dégradant. Et elle ne pourra rien y faire.
Quelqu'un qui s'y connait en nutrition, hygiène de vie, médecine parallèle, va creuser le problème autrement. Et si y avait des candida albicans dans l'intestin ? Hop hop des gélules d'ail, tea tree etc., sur des mois. Hop, hop un drainant pour évacuer les champipi morts. Et re-hop, probiotiques derrière. Oh miracle, suite à ses mois de combat, la femme n'en fait plus, ou rarement !
Bon bref, exemple à la con ! Mais faut pas oublier cet aspect-là non plus. Tout le monde n'est pas forcément médecin ou naturopathe ou autre ! Donc j'imagine que oui, le "mage" peut "s'enfoncer" dans une une pathologie car tous les facteurs ne seront pas pris en compte par lui-même ou le corps médical, tout bêtement.

Sinon, la pratique de chacun est différente. Petite chose du quotidien ou rituel de guérison lourd pour un proche malade ? Chacun son histoire. Mais si lui-même tombe malade, il n'est certainement pas le mieux placer pour effectuer un rituel qui risque de l'épuiser, je pense. Bien-sûr qu'il y a des gens impressionnants. Des gens qui ont des dons. Mais cela ne signifie pas qu'ils sont faciles à vivre quotidiennement non plus... Ils ne sont pas forcément impressionnants car ils effectuent des choses impressionnantes... Cela peut être moins "magique"...

Qu'est-ce que tous possèdent ? De la sagesse ? De la joie ? De la ténacité ? De l'humanité, en somme... C'est une voie humble et difficile. Car pour apprendre, il faut franchir des caps...
Chacun aura sa voie. Aider les autres ? Découvrir quelque chose ? Écrire un bouquin ?
Je ne pense pas qu'il n'y ai qu'une ligne directrice sans sa spiritualité, même si on la même que le voisin.

Mais il est sûr qu'avec épanouissement et connaissances, oui, il y a des chances de vivre en meilleure santé, peut-être plus longtemps. Cependant, nous ne sommes pas immortels. Nous sommes sûrement destinés à "subir" notre chair, avec joie et douleur.
)o( Blessed be. )o(
aKa$ha
Avatar de l’utilisateur
aKa$ha
 
Message(s) : 186
Inscription : Dim 31 Oct 2010 21:17
Localisation : 91

Re: Un mage/sorcier vit il vieux et en bonne santé ?

Message par isabelle » Ven 10 Mai 2013 15:44

Pour faire plus simple encore si besoin est je prends la première définition sur gogole :

mage, nom masculin
Sens Personne qui pratique les sciences occultes, la magie.

La Magie à certain niveau est extrêmement dangereuse et certains rituels demandent des préparation physiques particulières.

Hors cela, le Mage est un Homme, ou comme dit dans la définition, une "personne" et c'est du ressort de cette "personne" de mener sa vie de tous les jours, comme il le souhaite, avec des défauts et des inclinaisons. Exception faite que par rapport aux humains "normaux", en général il connait sa mort, et vivra selon ce qu'il sait devoir éviter et qui pourrait le mettre en danger. Reste qu'il peut aussi ne pas savoir certaines choses, il n'est pas omniscient. Ce qui garde à mon sens la mesure en toute chose....

C'est certain que s'il est exposé au regard d'un public il devra montrer l'exemple et des inclinaisons dignes du rang qu'on souhaite lui voir tenir. Mais tous les Mages ne sont pas des personnages publics et souvent c'est justement pour échapper à cette contrainte.
Dernière édition par isabelle le Ven 10 Mai 2013 18:04, édité 1 fois.
isabelle
 

Re: Un mage/sorcier vit il vieux et en bonne santé ?

Message par aKa$ha » Ven 10 Mai 2013 16:06

On a pas pensé tout simplement à une chose également : l'acceptation de la mort.
)o( Blessed be. )o(
aKa$ha
Avatar de l’utilisateur
aKa$ha
 
Message(s) : 186
Inscription : Dim 31 Oct 2010 21:17
Localisation : 91

Re: Un mage/sorcier vit il vieux et en bonne santé ?

Message par Aldénor Sombre-Azur » Ven 10 Mai 2013 17:09

aKa$ha a écrit :On a pas pensé tout simplement à une chose également : l'acceptation de la mort.


Très juste, être "mage" peut permettre d'apprécier le concept de mort, autant physique que psychologique dans le cadre de son développement personnel. Savoir aussi, en tout cas pour une majorité, qu'on a pas qu'une vie et qu'il y a une forme de cycles, cela permet aussi d'atténuer une des inquiétudes principales de l'Homme : la mort.
Image
Avatar de l’utilisateur
Aldénor Sombre-Azur
 
Message(s) : 106
Inscription : Mer 1 Août 2012 10:15
Localisation : Lyon, France

Re: Un mage/sorcier vit il vieux et en bonne santé ?

Message par Eona » Ven 10 Mai 2013 17:15

Je rejoins totalement Akasha sur son explication. Un mage, pour surveiller ses énergies, son aura etc... prendra forcément soin de lui. Parce qu'etre sous le seuil de maigreur autorisé et ne pas avoir mangé depuis 48h ou que quelques cochonneries, va pratiquer un quelconque rituel ou canaliser après cela.

Mais le côté négatif c'est que la magie pompe la force vitale. La fatigue après une trop grande manipulation d'énergie est bien réelle et il n'est pas rare que le corps en souffre pendant longtemps. Certains rituels peuvent dégénérer et faire courir de grands risques au pratiquant (surtout si lesdits rituels contenaient un appel à une quelconque entité négative.) Même sans forcément invoquer des démons, on peut jouer un jeu dangereux en élémentalisme voir même avec certaines divinités. Donc la Magie peut, par la rigueur d'une vie saine, faire gagner quelques années... ou voir sa vie s'achever de manière un peu brutale.

Après ce qui me gêne dans ce débat c'est que tu n'as pas l'air de lancer le sujet mais de vouloir faire admettre de manière plus ou moins visible que ton point de vue est le bon, sous forme de questions ou non. Je doute même que certaines réponses soient lues dans leur intégralité m'enfin.

Edit: vis à vis de la mort je pense qu'il n'y a pas que le mage qui possède cet avantage. Tous les croyants pensent qu'il y a un "après", peu importe les religions (enfin certaines sont sans doute des exceptions confirmant la règle je ne m'avance pas là dessus!)
Avatar de l’utilisateur
Eona
 
Message(s) : 170
Inscription : Dim 16 Déc 2012 18:46
Localisation : Sud Ouest, Agen

Re: Un mage/sorcier vit il vieux et en bonne santé ?

Message par ren06800 » Ven 10 Mai 2013 19:20

Après ce qui me gêne dans ce débat c'est que tu n'as pas l'air de lancer le sujet mais de vouloir faire admettre de manière plus ou moins visible que ton point de vue est le bon, sous forme de questions ou non. Je doute même que certaines réponses soient lues dans leur intégralité m'enfin.


Tout est lu et je n'essaie en rien de donner mon point de vue à travers mes questions. En fait je vous remercie vraiment d'y repondre et je t'assure avoir un intérêt pour la chose.
Je n'apprend pas de moi (car justement j'apprend) et que j'ai besoin de gens qui s'y connaisse. Mes questions sont peut-être parfois exagérer/naive mais c'est uniquement dans le but de vous faire parler et donc d'en savoir plus.

En répondant à cette question peut-être bête on fait un tour général sur la magie d'après moi.
ren06800
 
Message(s) : 47
Inscription : Jeu 25 Avr 2013 12:22

Re: Un mage/sorcier vit il vieux et en bonne santé ?

Message par aKa$ha » Ven 10 Mai 2013 21:06

C'est vrai que les croyants peuvent avoir cette force également. Après je je pense que tout dépend de la religion. Par exemple, la peur des limbes (bon c'est plus d'actualité je crois ?) ou de l'enfer peut aussi accroître l'appréhension de la mort.
Rien à voir mais, le "mouvement" si puis-je dire, gothique a une grande acceptation de la mort également (Et pas une "fascination morbide" comme on pourrait le croire. Une recherche de compréhension, une acceptation sincère). Enfin bref ^^ Hors-sujet !

C'est vrai qu'il y a aussi le danger déités/entités, énergie. Mais lorsqu'on fait un ancrage avant un rituel, à la terre ? C'est l'énergie de la terre qui est tirée/utilisée du coup ? Je parle pas de la manipulation, hein !
)o( Blessed be. )o(
aKa$ha
Avatar de l’utilisateur
aKa$ha
 
Message(s) : 186
Inscription : Dim 31 Oct 2010 21:17
Localisation : 91

Re: Un mage/sorcier vit il vieux et en bonne santé ?

Message par Inu » Lun 13 Mai 2013 03:20

Bonjour, Bonsoir,

Je trouve certe les questions un peu naïves mais je pense qu'il est important de les poser pour ceux qui se lance en magie. Je ne sais plus ou j'ai lu ça mais ça disait en gros qu'un mage accompli est un mage qui n'utilise plus la magie. Donc est-il encore un mage? Un mage accompli se laisserai porter par le courant et ne s'aggriperai plus à la berge. Je vous rassure ça reste flou pour moi aussi.

Mais je profite du débat pour poser une question à tous les pratiquants du forum (par cela j'entends qui pratiquent des rituels): Vous faites quoi O.o ? (niveau rituel) Ca peut paraître étrange et niais mais lorsque pour ma part je me suis lancé dans "l'étude de la magie", je me suis confronté à la vacuité de l'utilisation de rituel. Je n'ai qu'une seule fois eu un objectif qui en valait la peine ; pour éclairer le débat c'était pour "sauver" une personne proche du cancer, je me suis rendu compte que c'était vain alors je me suis concentré sur une fin douce. Au final ça a plutot bien fonctionné, mais je ne pense pas que cela vous/nous arrive tous les jours. Donc à part ce rituel, les autres fois franchement je jouais aux billes pour voir comment ça bouge. Parce qu'au final, si on lit tout le forum d'un coup (impossible à part pour gogolebots je pense ^^):
- les rituels d'amour: c'est pas conseillé, c'est de la manipulation, les retours sont dangereux, vaut mieux faire une introspection (ok on vire)
- Les rituels d'argent: c'est pas conseillé, on s'attend à la panacée mais on ne peut pas gagner au loto, vos mieux faire une introspection et mettre toutes les chances de son côté. (ok on vire)
- les rituels de santé: ATTENTION AUX RETOURS!!! Mortadelle diaboli (en latin de bazar ^^), de plus c'est compliqué et au final la nature reprend toujours ses droits, vaut mieux avoir une bonne hygiène de vie et se tourner vers les médecines parallèles (magnétisme, etc. , qui pour moi (je m'en excuse si j'en insulte certains) n'est pas de la magie bien que cela fasse partie de l'ésotérisme). (ok on vire)
- les rituels de "magie noire" :evil: : sortez vos crucifix :fouet: !!!... blague mise à part, désolé je n'en parle même pas! (ok on vire)

Donc au final, il reste quoi comme sujet de satisfaction à notre magnifique vie terrestre?
Je sais que certains ont déjà les poils tout hérissés et ont envie de me taper très fort sur la tête pour que ça rentre ^^, mais désolé sur ce sujet là (les rituels j'entends) j'avoue que je bloque. Mon énumération est très caricaturale, j'en suis conscient et c'est voulu afin de détendre un peu le sujet.
C'est peut-être là qu'est l'erreur que font beaucoup de débutants (moi aussi j'étais dans le lot, je reste débutant mais j'ai dépassé le stade "magie paillette" je pense ^^), à cela de croire que pour être mage il faut lancer des sorts à tout bout de champs..

J'attends donc un grand nombre de réponses avec plaisir, j'accepterai aussi les "Booooooo, tu sors!!!" sans dédain ;)

Je ne pense pas être hors sujet avec le pavé que je viens de vous pondre, je pense qu'au contraire ces questionnements peuvent faire avancer le débat, qui au final se résume grossièrement par: Un mage peut-il devenir Super-man???
(Au cas ou vous jugeriez le contraire, je créerai naturellement un nouveau topic pour éviter la pagaille)

Cordialement,

PS: dans mon apparté sur les médecines parallèles, je tiens à dire que je ne remets pas du tout en cause leur efficacité. J'ai plutôt même un grand respect pour elles et toute confiance dans les praticiens sérieux.

[EDIT] Je viens de me relire et je me suis rendu compte que mon ton était fort tourné vers la plaisanterie, mais je vous rassure le sujet est tout à fait sérieux pour moi. Je dirais pour ma défense que c'est mon style littéraire qui à tendance à montrer toutes ces dents :D
Avatar de l’utilisateur
Inu
 
Message(s) : 128
Inscription : Jeu 11 Août 2011 00:13
Localisation : somewhere between waking and sleeping

PrécédentSuivant

Retour vers Débats et Théories personnelles

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot], Google [Bot] et 16 invité(s)