LE FORUM A FERMÉ SES PORTES EN DECEMBRE 2013. IL RESTE ACCESSIBLE EN LECTURE LIBRE MAIS IL N'EST DESORMAIS PLUS POSSIBLE D'Y POSTER OU DE S'Y INSCRIRE.


Panthéon Grecque : correspondance élémentale

Découvrez ici les origines profondes de l'ésotérisme. Des anciennes civilisations à nos jours, venez vous plonger dans les mystères de l'histoire, des traditions et des mythologies des 4 coins du monde....

Modérateurs : Fredericus Coriarius, Modérateurs

Re: Panthéon Grecque : correspondance élémentale

Message par Orphen » Mer 12 Déc 2012 04:20

Je partage tout à fait ton intérêt pour le système hellénique ;) Cependant, comme l'a démontré Aldénor, certaines "déités" sont complexes et ne peuvent parfois se résumer à un seul élément :geek:

Je ne sais pas quel usage tu comptes faire de ces correspondances, donc ne peut te renseigner plus, je retourne à ce que j'ai cité plus haut : il vaudrait mieux que tu fouilles les mythes de ces divinités afin de mieux en saisir leur essence... Cela pourrait avoir des conséquences dans la mise en place de tes rituels.

Cordialement,

Orphen

PS : tu ne sembles pas avoir faux sur toutes tes correspondances, rassure-toi ;)
Orphen FB
Bison-qui-broute-sur-le-flanc-de-la-montagne (meuhhhhhh)
Avatar de l’utilisateur
Orphen
 
Message(s) : 289
Inscription : Lun 1 Nov 2010 14:52
Localisation : Aux trois chemins

Re: Panthéon Grecque : correspondance élémentale

Message par mickey » Mer 12 Déc 2012 08:06

Nous avons tous un point de vu different. Mais c'est une autre approche que vous défendez bien... :)
Avatar de l’utilisateur
mickey
 
Message(s) : 311
Inscription : Mer 7 Sep 2011 19:07

Re: Panthéon Grecque : correspondance élémentale

Message par Julia Boschiero » Jeu 13 Déc 2012 09:27

Personnellement j'aime bien limiter les correspondances à deux éléments maximum de façon à cibler plus clairement les qualités de chaque déité (par exemple pour Hécate, je ne l'aurai jamais associée à l'air qui est plus intellectualiste - La lune est elle aussi un planète intuitive associée à l'eau et non à l'air ;) )

Pour reprendre sur les bases de ce que tu as déjà fait :
Aphrodite : l eau et le feu :arrow: Aphrodite n'est pas une déesse des sentiments élevés comme on aurait tendance à le penser. Elle est l'inspiration du désir physique. Dans sa mythologie, elle se donne à tout Dieu qui lui montre la puissance de son désir (sauf son mari héphaistos). Pour ce qui est d'éveiller l'amour chez les hommes, c'est un attribu de son fils, éros, qui bien que répondant à ses "ordres" reste une figure distincte.
Apollon : le feu
Arès : le feu
Artémis : la terre :arrow: Arthémis est la déesse de la terre et du principe de vie. On retrouve la symbolique de terre nourricière qui donne vie à la faune et la flore.
Athéna : l'air et le feu :arrow: Déesse des arts et de la victoire, protectrice d'Athène... On est face à une divinité à la fois intellectuelle et guerrière. Elle est également chaste, raison pour laquelle l'association eau/feu n'aura pas sa place chez cette déesse.
Dionysos : la terre et le feu :arrow: Et je rajouterai un "à la rigueur". Dionysos était un dieu marginal, une "soupape de sécurité" sociale qui autorisait une certaine folie pour mieux la gérer. Difficile de classifier cela dans le cadre rigide de la quadripolarité.
Hadès : la terre :arrow: Ce serait la classification la plus simple, mais je n'arrive pas à la considérer satisfaisante. Les enfers me semblent être un monde à part auquel la classification élémentaire ne s'adapte pas.
Héphaïstos : le feu :arrow: C'est quand même le forgeron des dieux. Dans la symbolique il est celui qui donne corps au feu.
hera : l eau et la terre :arrow: C'est peut-être un tic de ma part mais je n'arrive pas à la détacher de son rôle d'épouse du Dieu des dieux. EN tant que tel elle succède à Gaïa, la terre primordiale, et a pour tâche d'être la matrice féconde (même si dans les faits Zeus concurence pleinement aphrodite en termes d'adultère ^^). Ensuite son émotionnel débordant et bafoué convient bien à l'eau, même si c'est dans un aspect quelques peu négatif.
Hermès : l air
Poseidon : l eau
Zeus : l air

Si les uns et les autres voient les choses différemment n'hésitez pas. Je galère un peu pour Dionysos et Hades... Maintenant la quadripolarité n'est pas le seul système de classification possible pour trouver des repères rituels ;).
"Vivez comme si vous alliez mourir demain, apprenez comme si vous alliez vivre éternellement" Gandhi
Lithosophia, formation professionnelle en lithothérapie
Image
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Julia Boschiero
Administrateur du site
 
Message(s) : 1109
Inscription : Jeu 22 Juil 2010 15:08
Localisation : Gers (32)

Re: Panthéon Grecque : correspondance élémentale

Message par Alice Bell » Jeu 13 Déc 2012 10:00

Moi je dirais juste merci, c'est un vrai soulagement pour une fois de ne pas lire des c******** à propos du panthéon grec. Surtout en ce qui concerne Aphrodite (je me tue à répéter qu'une plante aphrodisiaque est liée au désir charnel et non au sentiment amoureux). Donc merci et bravo :bravo:
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Alice Bell
Modérateur
 
Message(s) : 338
Inscription : Mar 2 Nov 2010 10:53
Localisation : Nantes

Re: Panthéon Grecque : correspondance élémentale

Message par Groucho » Jeu 13 Déc 2012 11:20

Aphrodite : l eau et le feu Aphrodite n'est pas une déesse des sentiments élevés comme on aurait tendance à le penser. Elle est l'inspiration du désir physique. Dans sa mythologie, elle se donne à tout Dieu qui lui montre la puissance de son désir (sauf son mari héphaistos). Pour ce qui est d'éveiller l'amour chez les hommes, c'est un attribu de son fils, éros, qui bien que répondant à ses "ordres" reste une figure distincte.


L'eau c'est discutable, j'aurais plutôt pensé à la terre, le désir physique, sa fertilité...etc.
Faux-monnayeur.
Avatar de l’utilisateur
Groucho
 
Message(s) : 105
Inscription : Sam 6 Oct 2012 22:28

Re: Panthéon Grecque : correspondance élémentale

Message par Orphen » Jeu 13 Déc 2012 11:49

Concernant Aphrodite et Arès, je suis partagé. Arès, le feu, oui, sans aucun doute. Pour Aphrodite, j'aurais cité l'eau en premier lieu, étant donné qu'elle est née de l'écume ou, selon la seconde version, née d'une des filles d'Océan. L'eau est également liée aux émotions dans pas mal de systèmes.

De surcroît, en ce qui concerne le feu comme attribution, je ne suis pas spécialement "pour". Je ne souhaite pas faire de syncrétisme new-age, encore moins de conservatisme, mais la plupart de systèmes, croyances, etc. fonctionnent sur ce principe de dualité et complémentarité entre l'homme et la femme, l'actif et le passif, etc. Or, si on observe la "vie" d'Aphrodite, elle fut l'amante de Mars et l'épouse d'Héphaïstos, deux dieux liés au feu. Pour ma part, et cela n'engage que moi (et je valide l'avis de Julia lorsqu'elle parle plutôt d'émotions charnelles concernant Aphrodite), mais je ne la lierai qu'à l'eau.

Par contre, un contre-argument par rapport à nos avis, serait de citer l'astrologie. Vénus est liée au Taureau, signe de terre, et à la Balance, signe d'air :D

Pour les autres, je ne souhaite pas donner des correspondances élementales à la louche, je tiens vraiment à revoir les mythes pour me faire une idée.
Orphen FB
Bison-qui-broute-sur-le-flanc-de-la-montagne (meuhhhhhh)
Avatar de l’utilisateur
Orphen
 
Message(s) : 289
Inscription : Lun 1 Nov 2010 14:52
Localisation : Aux trois chemins

Re: Panthéon Grecque : correspondance élémentale

Message par Kroum » Jeu 13 Déc 2012 11:55

Je ne comprend pas trop cet intérêt pour les correspondances.
Prendre la mythologie grecque pour ce qu'elle est sans céder au syncrétisme ni à la tentation de la correspondance est déjà à mon avis un sacré travail. Je trouve que c'est contestable cette envie de faire rentrer un système dans les boites d'un autre.

'fin bon après c'est que mon avis, chacun fait ce qu'il veut :p
* attaque purée-de-pois *
Avatar de l’utilisateur
Kroum
Modérateur
 
Message(s) : 192
Inscription : Jeu 10 Mars 2011 23:32

Re: Panthéon Grecque : correspondance élémentale

Message par L'Impératrice » Jeu 13 Déc 2012 11:58

L'association des dieux aux éléments est discutable en soi je pense.
Le référentiel mythologique est différent du référentiel élémentaire.
On réduit les élémentaires a un élément en faire de même pour les dieux me semble assez réducteur si ce n'est blasphémateur en croyant a leur composition "parfaite".

Les dieux antiques sont complexe et comme il a était dit on beaucoup évolué entre l’apollon lunaire et vengeur en l’apollon solaire de l'ere classique il y a un monde...

Pour l'utilisation dans le cercle qui est un espace il est plus interessant de se baser sur les directions et le zodiaque comme ont pu l'exprimer les philosophes grecques comme par exemple Porphyre dans son antre des nymphes.
Avatar de l’utilisateur
L'Impératrice
Modérateur
 
Message(s) : 690
Inscription : Dim 31 Oct 2010 21:10

Re: Panthéon Grecque : correspondance élémentale

Message par Julia Boschiero » Jeu 13 Déc 2012 12:52

Le principe de correspondances n'est qu'une autre façon de comprendre les principes. Il ne s'agit pas de réduire la divinité à l'élément ou aux éléments qui lui correspond(ent), mais de définir des zones de "ressemblance" ou d'influences similaires. Si on cherche un élément qui résume parfaitement une divinité, là ça n'a aucune pertinence, et à mon sens si les correspondances devaient être prises en ce sens, aucune n'aurait de pertinence (que ce soit les liens entre divinités et éléments, planètes, pierres, plantes... à y regarder de près rien ne colle parfaitement).

L'Impératrice a écrit :On réduit les élémentaires a un élément en faire de même pour les dieux me semble assez réducteur si ce n'est blasphémateur en croyant a leur composition "parfaite".

Dans ce cas ce serait blasphémateur à plus d'un titre, puisque les éléments eux-mêmes ont leur propre infinité, à eux quatre ils synthétisent le monde... Quel que soit le référentiel choisi, toutes les symboliques sont très riches et aucune n'est remplaçable par une autre.

Groucho a écrit :L'eau c'est discutable, j'aurais plutôt pensé à la terre, le désir physique, sa fertilité...etc.

Aphrodite est très loin d'être une déesse fertile. Elle a bien des progénitures, mais aucune avec son époux, celui censé être sa moitié. De plus, son influence et son pouvoir comptent plus que le bonheur de n'importe lequel de ses enfants. On le voit bien dans le mythe d'éros et psyché. Dans la mythologie grecque on remarquera plus Gaïa ou Déméter comme déesses fertiles et nourricières, mais pas Aphrodite... Quant au désir physique, il ne fait pas partie des principes de la terre, qui est patiente, posée, constructive et lente. On est à l'opposé d'un désir dévorant.

Orphen a écrit :L'eau est également liée aux émotions dans pas mal de systèmes.

Justement :D. En observant les mythes d'Aphrodite, on se rends compte qu'il s'agit d'une déesse très détachée de l'affect. Elle inspire l'amour et le désir chez tout homme qui l'aperçoit, mais ne le ressent pas forcément... Ses unions sont des réponses aux désirs des dieux qui lui font la cour, et son pouvoir vient de sa tendance à se jouer du désir et des amours d'autrui par l'intermédiaire de son fils éros...

Orphen a écrit :la plupart de systèmes, croyances, etc. fonctionnent sur ce principe de dualité et complémentarité entre l'homme et la femme, l'actif et le passif, etc. Or, si on observe la "vie" d'Aphrodite, elle fut l'amante de Mars et l'épouse d'Héphaïstos, deux dieux liés au feu. Pour ma part, et cela n'engage que moi (et je valide l'avis de Julia lorsqu'elle parle plutôt d'émotions charnelles concernant Aphrodite), mais je ne la lierai qu'à l'eau.

Dans ma vision des choses cet équilibre entre principes masculins et féminins ou actifs et passifs ne passe pas par la classification élémentaire. Si l'eau et la terre sont majoritairement passives et le feu et l'air principalement actifs, chaque élément a des facettes de l'un et l'autre côté. Le cas de la passion charnelle est un excellent exemple de principe "feu" associé à de nombreuses divinités féminines (pour ne pas dire quasi exclusivement à des divinités féminines) dans les divers panthéons.

Orphen a écrit :Par contre, un contre-argument par rapport à nos avis, serait de citer l'astrologie. Vénus est liée au Taureau, signe de terre, et à la Balance, signe d'air

Les associations élémentaires des planètes ne sont pas celles de leurs domiciles ^^. Vénus est considérée comme une planète chaude et humide (eau et feu), et c'est cette correspondance également qu'on retrouvera pour les plantes considérée comme vénusiennes. Elle trouve son domicile en taureau pour la grande importance de la sexualité liée à l'affect dans ce signe et en balance pour le sens du beau, mais n'adopte pas pour autant leurs éléments ni toutes les caractéristiques de chacun de ces signes. On est en plein dans un système de correspondances liées à une ressemblance partielle. Il ne s'agit pas d'un système "logique" mais bien d'une classification "analogique".

Enfin bref, pour moi les correspondances ont une vraie pertinence à condition qu'on ne les prenne pas comme un système "scientifique". C'est à mes yeux un système de compréhension sensible et intuitif des principes du monde ;).
"Vivez comme si vous alliez mourir demain, apprenez comme si vous alliez vivre éternellement" Gandhi
Lithosophia, formation professionnelle en lithothérapie
Image
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Julia Boschiero
Administrateur du site
 
Message(s) : 1109
Inscription : Jeu 22 Juil 2010 15:08
Localisation : Gers (32)

Re: Panthéon Grecque : correspondance élémentale

Message par Groucho » Jeu 13 Déc 2012 13:53

Aphrodite est très loin d'être une déesse fertile. Elle a bien des progénitures, mais aucune avec son époux, celui censé être sa moitié.


Loin d'être prolifique ? Elle est censé avoir une belle colonie de lardons quand même (quasi tout l'olympe a participé... Sans compter les mortels), le fait que ce ne soit pas avec son mari importe peu, surtout chez les dieux, ils ne sont soumis à aucune morale. Et puis bon, l'écume de mer, le sperme, la semence...
Cela dit j'avoue qu'il difficile de réduire un dieu grec à un seul, voire deux éléments.
Faux-monnayeur.
Avatar de l’utilisateur
Groucho
 
Message(s) : 105
Inscription : Sam 6 Oct 2012 22:28

PrécédentSuivant

Retour vers Histoire de la magie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot], Google [Bot] et 13 invité(s)