LE FORUM A FERMÉ SES PORTES EN DECEMBRE 2013. IL RESTE ACCESSIBLE EN LECTURE LIBRE MAIS IL N'EST DESORMAIS PLUS POSSIBLE D'Y POSTER OU DE S'Y INSCRIRE.


Se réconcilier avec l'Humanité.

Un sujet vous préoccupe et vous souhaitez en débattre? Vous possédez une théorie personnelle sur un sujet? venez donner votre avis ici.

Modérateur: Modérateurs

Se réconcilier avec l'Humanité.

Message par Carop » Jeu 18 Oct 2012 17:02

Bonjour à tous !

J'espère que je ne me trompe pas en ouvrant ici un sujet aussi atypique, mais je ne pense pas puisqu'il est directement lié à la pratique magique... (Du moins, il me le semble). Par avance, excusez-moi si ce sujet s'écarte un peu ^^

J'ai toujours considéré que pour pratiquer la magie, il fallait être ouvert d'esprit, altruiste et philanthrope. Malheureusement, de jours en jours le dégoût de l'humain s'inscrit de plus en plus profondément en moi. Déjà avec mon quotidien où je suis obligée de cotôyer des gens bornés, qui n'arrête pas de me juger sur mon physique, ma manière d'être, etc. Je suis très sensible aux moqueries (que je subis régulièrement, aussi bien de la part des adultes que de la part de mes "camarades")(je suis au lycée) car j'ai été le bouc émissaire pendant de longues années dans mon école (aujourd'hui encore un peu d'ailleurs).

Mais je suis aussi blasée par l'histoire de l'humanité, que je trouve édifiante de connerie, et le contexte social où chacun (notamment les français) cultive un individualisme démesuré. Je fréquente au quotidien des "amis", qui n'arrête pas de me raconter leur problème : TOUT tourne autour d'eux, ils ne se remettent jamais en question, ils ne pensent qu'à leur soucis en les empirant ... A croire que je les attire. Le plus choquant dans cette société étant les crimes/viols/etc. perpétrés aux yeux de tous (par exemple dans le métro) et où personne ne réagit par peur de perdre son petit confort personnel... Et ce n'est qu'un exemple...

Evidemment je prend de la distance à propos de toutes ces choses, notamment grâce à mes "vrais" amis, j'essaye de pardonner... Mais au bout d'un moment, je n'y arrive plus, trop c'est trop, je ne sais vraiment pas comment on peut avoir foi en l'humanité... Bravo à ceux qui y parviennent, ils m'épatent !

Je voulais donc savoir comment je pourrais accepter davantage l'autre & ses erreurs. J'ai cherché longtemps, je me suis creusée la tête, mais je n'y arrive définitivement pas. J'ai été trop longtemps "éduquée" contre ce concept de pardon.

Bien sûr je lie cela à ma pratique magique, où l'amour de l'autre me paraît indispensable pour être en paix avec soi-même, c'est dans ce cadre d'ailleurs que je pose cette question ^^

Merci d'avance pour vos réponses, qui m'aideront non seulement moi mais aussi un ami qui a les même soucis :mrgreen:
En espérant ne pas trop sortir du contexte ! :bisou:
Avatar de l’utilisateur
Carop
 
Message(s) : 140
Inscription : Mer 7 Déc 2011 14:28

Re: Se réconcilier avec l'Humanité.

Message par Ange-Izual » Jeu 18 Oct 2012 17:33

Alors ma réponse a ca si je peux donner mon opinion, c'est que l'être humain n'est pas facile a comprendre parce que personne ne se connait, ba oui on va pas tous se tutoyer dans le métro non? et même en regardant les gens, en les observant, il y a des choses que tu peux voir et d'autres pas, et quand je dis d'autres pas je parle de l'Histoire de la personne avec un grand H des fois tu ne sais pas le pourquoi du comment mais ca vient peut etre pas d'eux, de leur environnements, de leurs amis, de leur passé beaucoup de choses peuvent conduire a se qu'un individu se comporte d'une telle manière qui ne sera pas comprise des autres, et pourquoi il y en a qui se suicide quand ils croient que c'est la fin... on n'en sais pas grand chose, alors oui c'est déplorant, bête ou pas très intelligent des fois ce que l'être humain est capable de faire mais s'en rend il bien compte et ba non ca arrive que les gens le font comme quand un gamin te répond " je sais pas ", tous le monde n'est pas pareil, essaie juste des fois de comprendre ou de voir le meilleur coté des gens tout simplement

j'espere t'avoir aidé avec ma réponse
Image
Avatar de l’utilisateur
Ange-Izual
 
Message(s) : 59
Inscription : Lun 1 Nov 2010 13:06
Localisation : Cher(18)

Re: Se réconcilier avec l'Humanité.

Message par Asnael » Jeu 18 Oct 2012 18:10

Bonsoir :D

Carop a écrit :[.] mais je ne pense pas puisqu'il est directement lié à la pratique magique... (Du moins, il me le semble).

La pratique occulte n'est, à mon sens, pas qu'une histoire de nature ou qu'une histoire d'ombre ou de lumière ; cette science est un art humain qui traverse les âges de l'humanité, n'est-il pas ?

J'ai toujours considéré que pour pratiquer la magie, il fallait être ouvert d'esprit, altruiste et philanthrope.

A mon sens, nous pouvons parler aussi de compassion, d'équité, d'apprentis-sage perpétuel, d'authenticité individuel au service et à la collaboration d'un plus grand nombre...

Je voulais donc savoir comment je pourrais accepter davantage l'autre & ses erreurs. J'ai cherché longtemps, je me suis creusée la tête, mais je n'y arrive définitivement pas. J'ai été trop longtemps "éduquée" contre ce concept de pardon.

:arrow: En commençant, par se pardonner et par s'accepter soi-même.

L'éducation donne des structures, des limites... Il est en partie responsable de notre relation à nous-même et envers les autres... Le dogme du pardon n'est qu'un moyen, une méthodologie humaine créer par les humain pour/afin de pouvoir poursuivre notre ascension, notre chemin...

Bien à toi,
Asnaël, pci.
Image
P.C.I. : Principe Chaotique Inoubliable <=> Prêtre Chaman Intérimaire.
Asnael
 
Message(s) : 45
Inscription : Lun 13 Déc 2010 18:29

Re: Se réconcilier avec l'Humanité.

Message par Amalice » Jeu 18 Oct 2012 18:13

La solution, c'est peut-être d'avoir foi en soi-même, d'accorder valeur et acte selon notre échelle personnelle, de faire en sorte de toujours pouvoir se regarder dans une glace. Ce que les autres pensent, disent et font, n'a pas d'importance. L'humanité a sa part de bonne surprise, mais aussi beaucoup de bêtise, hélas. Chaque génération est ainsi faite qu'elle n'apprend rien des erreurs de ses aînés, ainsi a-t-on le sentiment que tout est vain et qu'il n'y a pas d'évolution possible. Il faut regarder ailleurs, penser différemment:
Toi, à ton niveau, tu es différent, et si tu te poses ces questions, c'est que tu as conscience d'autre chose. Tant mieux pour toi ! Applique-le au quotidien, sois ce que tu veux être, sois l'exemple que tu aimerais donner, mais n'essaye pas de changer l'humanité. Ce combat est vain. Apprends à te connaître toi-même d'abord, liste tes qualités et tes défauts, fait de tes défauts des qualités, détache-toi de tout espoir et de toute attente vis à vis de l'Autre, et peut-être verras-tu où se situe le véritable chemin et le véritable espoir.
Il faut d'abord être en paix avec soi-même pour pouvoir aimer l'autre.
Avatar de l’utilisateur
Amalice
 
Message(s) : 69
Inscription : Ven 28 Sep 2012 18:54
Localisation : Bretagne/Brocéliande

Re: Se réconcilier avec l'Humanité.

Message par Orphen » Jeu 18 Oct 2012 19:09

Carop a écrit :Bonjour à tous !

J'espère que je ne me trompe pas en ouvrant ici un sujet aussi atypique, mais je ne pense pas puisqu'il est directement lié à la pratique magique... (Du moins, il me le semble). Par avance, excusez-moi si ce sujet s'écarte un peu ^^


Aucun souci Carop, au pire il sera déplacé dans la bonne section ;) Je vais répondre à ton message en essayant de ne pas être moralisateur (de par mon âge notamment), auquel cas je te prie de m'excuser si le ton est un peu cash (c'est dans mon tempérament :oops: )

Carop a écrit :J'ai toujours considéré que pour pratiquer la magie, il fallait être ouvert d'esprit, altruiste et philanthrope. Malheureusement, de jours en jours le dégoût de l'humain s'inscrit de plus en plus profondément en moi. Déjà avec mon quotidien où je suis obligée de cotôyer des gens bornés, qui n'arrête pas de me juger sur mon physique, ma manière d'être, etc. Je suis très sensible aux moqueries (que je subis régulièrement, aussi bien de la part des adultes que de la part de mes "camarades")(je suis au lycée) car j'ai été le bouc émissaire pendant de longues années dans mon école (aujourd'hui encore un peu d'ailleurs).


1/ Tu dis "J'ai toujours considéré", cela est ton point de vue, pas forcément celui de la terre entière. C'est là où tu peux pécher, dans la mesure où Autrui est différent et n'adopte pas forcément le même code de valeurs que toi.

2/ Je compatis au fait que tu puisses être hypersensible aux critiques et autres moqueries, ce n'est franchement pas évident à supporter, surtout si c'est à longueur de journée. Je ne connais pas ton physique (et ne souhaite pas le connaître), peut-être as-tu des formes, ou des traits qui pourraient être jugés disgracieux ?

J'ai lu un article récemment dans lequel l'auteur prenait une histoire "banale" en fin de compte. C'est donc l'histoire d'un petit gros qui se fait harceler par ses camarades de classe par rapport à son poids. Ça l'a bouffé pendant des mois jusqu'au jour où tout s'est arrêté du jour au lendemain. Tu sais pourquoi ? Parce qu'il a décidé que cela devait s'arrêter ! (je te laisse deviner comment ;) )

Autre point : au lycée, surtout de nos jours, c'est l'âge vraiment vraiment vraiment con. Ce pourquoi j'ai abandonné la vocation que je souhaitais faire depuis tout petit (professeur). A moins que les châtiments corporels et les humiliations publiques soient remis dans le cahier des charges, je ne pense pas que cela va s'arranger.

Carop a écrit :Mais je suis aussi blasée par l'histoire de l'humanité, que je trouve édifiante de connerie, et le contexte social où chacun (notamment les français) cultive un individualisme démesuré. Je fréquente au quotidien des "amis", qui n'arrête pas de me raconter leur problème : TOUT tourne autour d'eux, ils ne se remettent jamais en question, ils ne pensent qu'à leur soucis en les empirant ... A croire que je les attire. Le plus choquant dans cette société étant les crimes/viols/etc. perpétrés aux yeux de tous (par exemple dans le métro) et où personne ne réagit par peur de perdre son petit confort personnel... Et ce n'est qu'un exemple...


1/ "Blasée par l'histoire de l'humanité", on dirait que tu es Churchill, Obama ou le Dalaï Lama :lol: Allons, allons, tout le monde n'est pas à mettre dans le même sac, même si tu es entourée de gens bornés et critiques ;) Reste positive, sors, et je suis sûr que tu rencontreras des gens qui partagent à peu près les mêmes valeurs que toi ^^

2/ STP ne pas m'insulter ! Je suis français, et fier de l'être. Le peuple de France a peut-être ses défauts, mais il a également ses qualités. Contrairement aux USA, on possède un système de santé pour une grande majorité de la population (et presque gratuit), on a plein d'associations d'aide, on a une histoire derrière nous également.

3/ Pour tes amis... Et si tu en zappais quelques-uns ? Je veux dire, être gentil, être à l'écoute, c'est bien. Mais TOI, lorsque c'est toi qui ira mal, penses-tu que ces mêmes amis accourront à ta porte pour écouter tes malheurs ?

Alors oui, nous avons tous des problèmes dans nos vies (et parfois de bien graves en effet), oui nous éprouvons le besoin de nous épancher, mais à un moment, stop quoi. Si tu tends la main à la personne et que celle-ci la refuse car elle se complaît dans son malheur, et bien laisse-la. Tu as fait ta part du chemin, si l'autre ne suit pas, et bien tant pis pour lui/elle.

D'autant plus qu'à te lire, j'ai l'impression que tu te pètes le moral pour eux alors que TOI-MÊME tu ne vas pas trop bien (critiques récurrentes + blasée, etc). Penses un peu plus à toi, à ton bien-être. Être égoïste est parfois vital tu sais ;)

Carop a écrit :Evidemment je prend de la distance à propos de toutes ces choses, notamment grâce à mes "vrais" amis, j'essaye de pardonner... Mais au bout d'un moment, je n'y arrive plus, trop c'est trop, je ne sais vraiment pas comment on peut avoir foi en l'humanité... Bravo à ceux qui y parviennent, ils m'épatent !


Là encore, l'humanité, l'humanité... L'humanité, c'est aussi haïr, souffrir, déprimer, rejeter, être en colère, etc. Essaye de ne pas calquer une vision trop fluffy bunny sur ton concept d'humanité, autrement une fois dans la vie adulte, l'humanité te brisera toutes tes dents :(

Carop a écrit :Je voulais donc savoir comment je pourrais accepter davantage l'autre & ses erreurs. J'ai cherché longtemps, je me suis creusée la tête, mais je n'y arrive définitivement pas. J'ai été trop longtemps "éduquée" contre ce concept de pardon.


Qu'entends-tu par accepter davantage l'autre et ses erreurs ?

Cordialement, et garde la tête haute ;)

Orphen :)
Orphen FB
Bison-qui-broute-sur-le-flanc-de-la-montagne (meuhhhhhh)
Avatar de l’utilisateur
Orphen
 
Message(s) : 289
Inscription : Lun 1 Nov 2010 14:52
Localisation : Aux trois chemins

Re: Se réconcilier avec l'Humanité.

Message par Carop » Jeu 18 Oct 2012 20:12

Tout d'abord, merci à tous pour vos réponses pertinentes :)

Aucun souci Carop, au pire il sera déplacé dans la bonne section ;) Je vais répondre à ton message en essayant de ne pas être moralisateur (de par mon âge notamment), auquel cas je te prie de m'excuser si le ton est un peu cash (c'est dans mon tempérament :oops: )


Salut Orphen ;) Au contraire je préfère toujours les personnes direct & sans détour, au moins on sait ce qu'elles veulent dire et on ne suspecte pas d'hypocrisie dans leurs phrases :D


1/ Tu dis "J'ai toujours considéré", cela est ton point de vue, pas forcément celui de la terre entière. C'est là où tu peux pécher, dans la mesure où Autrui est différent et n'adopte pas forcément le même code de valeurs que toi.

2/ Je compatis au fait que tu puisses être hypersensible aux critiques et autres moqueries, ce n'est franchement pas évident à supporter, surtout si c'est à longueur de journée. Je ne connais pas ton physique (et ne souhaite pas le connaître), peut-être as-tu des formes, ou des traits qui pourraient être jugés disgracieux ?

J'ai lu un article récemment dans lequel l'auteur prenait une histoire "banale" en fin de compte. C'est donc l'histoire d'un petit gros qui se fait harceler par ses camarades de classe par rapport à son poids. Ça l'a bouffé pendant des mois jusqu'au jour où tout s'est arrêté du jour au lendemain. Tu sais pourquoi ? Parce qu'il a décidé que cela devait s'arrêter ! (je te laisse deviner comment ;) )

Autre point : au lycée, surtout de nos jours, c'est l'âge vraiment vraiment vraiment con. Ce pourquoi j'ai abandonné la vocation que je souhaitais faire depuis tout petit (professeur). A moins que les châtiments corporels et les humiliations publiques soient remis dans le cahier des charges, je ne pense pas que cela va s'arranger.


Désolée si je t'ai donné l'impression de faire du misérabilisme de lycéenne mal dans sa peau, sache que ce n'est pas le cas, mon problème est réel et je pense qu'il durera toute ma vie :(
Le soucis c'est que justement je n'ai aucun soucis physique, je correspond parfaitement aux normes de la société (maigre, etc.), et c'est là que je me rend compte que les moqueries sont totalement infondées & n'existe que pour faire du mal. (Bon, après, j'ai un look d'artiste, ça ne plaît pas forcément dans le milieu ou je suis.)
Aha, pour les châtiments et les humiliations, je suis tout à fait d'accord, cela devrait être rétabli ! Comme à la vieille école :P J'espère que tu n'étais pas sérieux (j'ai de gros soucis à percevoir l'ironie, c'est très handicapant :cry: )



1/ "Blasée par l'histoire de l'humanité", on dirait que tu es Churchill, Obama ou le Dalaï Lama :lol: Allons, allons, tout le monde n'est pas à mettre dans le même sac, même si tu es entourée de gens bornés et critiques ;) Reste positive, sors, et je suis sûr que tu rencontreras des gens qui partagent à peu près les mêmes valeurs que toi ^^


Là encore, je ne voulais pas paraître immature dans mes propos ou trop impétueuse, j'ai essayé de m'exprimer franchement et d'exprimer clairement ce que je ressentais. Je suis très positive, je connais des gens très intéressants qui me font reprendre goût à la vie & qui me valorisent, etc. C'est juste que dès fois je craque, et j'aimerais être plus... continuelle, linéaire dans mes émotions :D

2/ STP ne pas m'insulter ! Je suis français, et fier de l'être. Le peuple de France a peut-être ses défauts, mais il a également ses qualités. Contrairement aux USA, on possède un système de santé pour une grande majorité de la population (et presque gratuit), on a plein d'associations d'aide, on a une histoire derrière nous également.


Désolée si je t'ai donné l'impression de t'insulter, sache que ce n'était absolument pas mon but de critiquer la France ou quoi, je voulais juste donner ce pays en référence (comme c'est le seul que je connais vraiment :lol: )

3/ Pour tes amis... Et si tu en zappais quelques-uns ? Je veux dire, être gentil, être à l'écoute, c'est bien. Mais TOI, lorsque c'est toi qui ira mal, penses-tu que ces mêmes amis accourront à ta porte pour écouter tes malheurs ?

Alors oui, nous avons tous des problèmes dans nos vies (et parfois de bien graves en effet), oui nous éprouvons le besoin de nous épancher, mais à un moment, stop quoi. Si tu tends la main à la personne et que celle-ci la refuse car elle se complaît dans son malheur, et bien laisse-la. Tu as fait ta part du chemin, si l'autre ne suit pas, et bien tant pis pour lui/elle.

D'autant plus qu'à te lire, j'ai l'impression que tu te pètes le moral pour eux alors que TOI-MÊME tu ne vas pas trop bien (critiques récurrentes + blasée, etc). Penses un peu plus à toi, à ton bien-être. Être égoïste est parfois vital tu sais ;)


Merci pour ces conseils. Je ferais du vide l'an prochain de toute façon ^^ J'ai juste tellement peur que tout le monde (enfin, tout les gens que je puisse rencontrer) soit ainsi...
C'est vrai que j'ai toujours peur de paraître trop prétentieuse/trop égoïste (ma mère m'a matraqué de ces idées) donc j'ai tendance à enfouir mes réels problèmes au fond de moi, et lorsque j'essaye de les déterrer, tout me semble perdu d'avance...
Il faut que je fasse un travail sur moi, c'est certain. J'ai commencé mais il est loin d'être fini ^^


Là encore, l'humanité, l'humanité... L'humanité, c'est aussi haïr, souffrir, déprimer, rejeter, être en colère, etc. Essaye de ne pas calquer une vision trop fluffy bunny sur ton concept d'humanité, autrement une fois dans la vie adulte, l'humanité te brisera toutes tes dents :(


Je ne suis pas une idéaliste qui veut changer le monde, je veux juste apprendre à voir le monde différement, d'une façon positive ^^

Qu'entends-tu par accepter davantage l'autre et ses erreurs ?


Oui j'ai été un peu maladroite dans la formulation. J'entend arriver à prendre de la distance, pardonner quand quelqu'un me lance une pic, ne pas en tenir compte... Pour pouvoir être plus calme, plus posée, altruiste dans ma pratique magique :) Est-ce plus clair ?

Merci pour ce lien évocateur, bien que que ce ne sois pas vraiment mon style favoris de musique & qu'il existe beaucoup plus pertinent en matière de confiance en soi :mrgreen: :fouet:

Merci d'avoir pris le temps de me répondre, Orphen ;)
Avatar de l’utilisateur
Carop
 
Message(s) : 140
Inscription : Mer 7 Déc 2011 14:28

Re: Se réconcilier avec l'Humanité.

Message par târâ » Jeu 18 Oct 2012 20:30

Tu es aussi à un âge où tu fais tes armes , tu côtoies des gens différents , qui se testent en testant l'autre .. C'est une montagne russe d'émotions !
Mon conseil : prend du recul .. À chaque âge sa compréhension , celui ci est important , c'est un cap primordial . Tu es en train de te construire ... Et le lycée est une sorte de mini-société avec des tempéraments et des personnalités qui ont encore le temps d'évoluer ..(du moins je l'espère pour certains ! Sic)

Laisse venir , rebelle toi quand tu en as envie , accepte cet état d'intolerance ...ce n'est pas forcément négatif , tu te protéges.
Et tu as bien encore le temps de toucher à "l'amour inconditionnel"...
C'est le travail de tout une vie ! Faut bien ça ;)
"Ne te plains pas de l obscurité.Deviens une petite lumière ."

page Facebook : L'Atelier de Târâ

L'Atelier de Târâ
Avatar de l’utilisateur
târâ
 
Message(s) : 996
Inscription : Jeu 4 Nov 2010 18:19
Localisation : la tête dans les nuages

Re: Se réconcilier avec l'Humanité.

Message par Asnael » Jeu 18 Oct 2012 21:42

Re-bonsoir :)

Amalice a écrit :Apprends à te connaître toi-même d'abord, liste tes qualités et tes défauts, fait de tes défauts des qualités, détache-toi de tout espoir et de toute attente vis à vis de l'Autre, et peut-être verras-tu où se situe le véritable chemin et le véritable espoir.
Il faut d'abord être en paix avec soi-même pour pouvoir aimer l'autre.

:arrow: très bonne suggestion :bisou: et comme le dit si bien l'un de mes proches : " Il n'y a pas de défauts ; il n'y a que des excès de qualités ;) " .

Bien à toi,
Asnou.
Image
P.C.I. : Principe Chaotique Inoubliable <=> Prêtre Chaman Intérimaire.
Asnael
 
Message(s) : 45
Inscription : Lun 13 Déc 2010 18:29

Re: Se réconcilier avec l'Humanité.

Message par Yoann » Jeu 18 Oct 2012 22:32

Je vais rajouter quelques éléments qui m'ont aidé à prendre cette distance dont parle Târâ notamment. La révolte et la difficulté à se trouver une place est tout à fait normal à l'adolescence, et moi même j'éprouvais carrément du dégoût pour le genre humain, et cette misanthropie peut parfois repointer le bout de son nez quand l'humeur n'est pas au beau fixe, mais c'est rare maintenant, peut être deux fois par an, et je le gère rapidement. Je pense que c'est de la révolte et le reflet d'une grande humanité qui demande à émerger, mais qui ne sait pas encore comment. La révolte est positive à mon sens et à tout âge, pas seulement à l'adolescence comme certains le disent de manière un peu dédaigneuse , elle nous oblige à nous positionner, à ne pas tout accepter, à rester critique, à prendre de la distance avec ce et ceux qui nous entourent...

Ne confond pas l'Humain avec la société actuelle et ses dérives. Ce n'est déjà pas facile à la base d'être un être humain; on se construit intérieurement à travers la frustration, on doit ménager nos aspirations idéales avec la réalité de notre animalité, et il faut en plus compter sur des exigences sociales et sociétales qui nous éloignent de notre nature profonde, tant humaine qu'animale. Ces exigences construisent un idéal du Moi qui demande à se réaliser en grande partie à travers les acquisitions matérielles (j'existe à travers ce que j'ai, et non à travers ce que je suis) ce qui aboutit inexorablement à plus de frustration: soit par la non possibilité de faire les acquisitions/consommations auxquelles le Moi aspire, soit par le fait que l'acquisition/consommation n'apporte pas la satisfaction fantasmée, et dans tout les cas cette satisfaction est transitoire et appelle à renouveler l'expériece (et il faut voir là la large proportion des fonctionnements d'addicts chez les consommateurs que nous sommes). Il faut comprendre qu'à travers ces mécanismes, c'est l'intégrité de l'estime de soi qui est menacée, menace largement gérée de nos jours par des mécanismes de défense psychopatiques et/ou pervers, qui nourrissent et renforcent le narcissisme personnel en portant atteinte à l'intégrité physique et/ou psychique de l'autre. Ces comportements sont typiques de certains aménagement de personnalité qu'on nomme "limites" (ou "borderline" en anglais), et ça témoigne très justement à mon sens de cette société qui fabrique des d'états limites, et l'hostilité qui va avec. Donc qui est à blamer là dedans? L'humain car il porte en lui un cerveau reptilien? Ou bien la société de consommation qui le stimule d'avantages car ça va dans le sens de son profit (et les neurosciences ont beaucoup travaillé pour les publicitaires, regarde cette vidéo qui en parle très bien http://www.youtube.com/watch?v=9iUYUYcIwXM&feature=share
L'Humain a été sacrifié sur l'autel de la consommation, à ce titre il mérite peut être un peu plus de compassion, ou du moins d'empathie, tu ne crois pas? :)

Tu parles d'Histoire de l'Homme, mais n'oublie pas que l'Histoire a été écrite par les vainqueurs pour leurs propres intérêt. Donc l'objectivité là dedans... :? En tout cas si on s'en réfère exclusivement à ce qu'on nous en transmet scolairement, on est pas prêts d'en connaître le fond, encore moins le sens ^^

Le Pardon est un concept divin (dont le sens actuel est très judéo-christianisé), et on est au mieux que des humains, donc essaye déjà d'excuser leurs victimisations, leur hystérie, leurs égocentrismes, ce sera déjà bien ;) (pour les comportements psychopathiques et pervers, ils ne sont en rien excusables, et ce serait même dangereux de le faire, ne serait ce que par le respect que l'on se doit à soi même, et puis pour ne pas donner raison à l'autre de continuer d'avancer sur ce terrain là, dans le cas ou il ne s'agit que de comportement psychopathiques et ou pervers, et non d'un individu pervers ou d'un psychopathe).

:bisou:
Avatar de l’utilisateur
Yoann
 
Message(s) : 264
Inscription : Lun 1 Nov 2010 17:30

Re: Se réconcilier avec l'Humanité.

Message par Bondioune » Ven 19 Oct 2012 12:29

Là encore, l'humanité, l'humanité... L'humanité, c'est aussi haïr, souffrir, déprimer, rejeter, être en colère, etc. Essaye de ne pas calquer une vision trop fluffy bunny sur ton concept d'humanité, autrement une fois dans la vie adulte, l'humanité te brisera toutes tes dents :(


Je ne suis pas une idéaliste qui veut changer le monde, je veux juste apprendre à voir le monde différement, d'une façon positive ^^



Pour ma part ce serait tout le contraire... effectivement l'humanité est un gros tas de bouse dans lequel tu souffres, déprimes etc etc... mais justement à cause d'abrutis égocentrique et égoiste.
Et justement il faut être idéaliste pour au moins, si ce n'est avoir la prétention de voir changer le monde, avoir l'espoir de le voir changer.

Vouloir voir le monde différemment, c'est ce que font les moines en se retirant du monde, les alcooliques en buvant etc etc... et deja vouloir te changer toi, c'est céder aux pressions d'un monde que tu juges bof bof.... c'est moyen non ?
C'est comme accorder le droit aux ados d'être rebelles mais pas aux adultes... Les ados ont un temps de lucidité jusqu'au reformatage finale qui les fait rentrer dans le "droit chemin"

Ca me fait penser à un article sur le DSM (manuel des psychiatres) dont plus de la moitié des rédacteurs ont des liens avec l'industrie pharmaceutique.

Bref pour ma part, je te dirais crois en toi... et essaie de garder foi pour le reste
Si tu vois un grand oiseau blanc sur un lac..... c'est sûrement un signe !

http://www.youtube.com/watch?v=jjNgn4r6 ... re=related
Avatar de l’utilisateur
Bondioune
 
Message(s) : 509
Inscription : Dim 30 Jan 2011 22:04
Localisation : Sur les traces de l'âne de Buridan...

Suivant

Retour vers Débats et Théories personnelles

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 12 invité(s)