LE FORUM A FERMÉ SES PORTES EN DECEMBRE 2013. IL RESTE ACCESSIBLE EN LECTURE LIBRE MAIS IL N'EST DESORMAIS PLUS POSSIBLE D'Y POSTER OU DE S'Y INSCRIRE.


[Article] Le tarot de Thoth

Modérateur: Modérateurs

[Article] Le tarot de Thoth

Message par Hermès » Dim 23 Jan 2011 13:22

Bonjour,

À mon sens le Tarot de Thoth, d’Aleister Crowley et Frieda Harris, mérite grandement que l’on s’y intéresse, tant au point de vue artistique que de son symbolisme traditionnel et de son usage pratique.

Comme on peut le remarquer sur les quelques images présentes dans la section des avatars, son esthétique est particulièrement soignée.

En ce qui concerne la divination, ce Tarot a « du répondant », et ne nous ménage pas. Les nombres sont dotés de titres kabbalistiques, et les seigneurs de « Grande Force » (9 de Bâtons) ou du « Plaisir » (6 de Coupes), côtoient la « Débauche » (7 de Coupes) et même la « Ruine » en poussant la force destructrice des Épées à son summum. Mais la rudesse de ses messages est compensée par leur profondeur. Les consultants semblent satisfaits, quant à moi je le suis entièrement. En effet je peux affirmer que ce Tarot m’a en quelque sorte « sauvé la vie » il y a assez peu de temps.

Pour ce qui est de son symbolisme traditionnel, il est issu en partie de la Golden Dawn, Ordre où Crowley a été initié au début de son parcours, au même titre que Dion Fortune, Israel Regardie et A.E. Waite. Ainsi nous pouvons remarquer que le « Thoth » et le « Rider Waite » ont une racine commune qui s’identifie au jeu de la Golden Dawn.

Les correspondances traditionnelles du jeu de Crowley s’appuient sur des bases kabbalistiques mais aussi astrologiques. Étant donné la richesse du sujet, je traiterai uniquement de ce qui me semble le plus essentiel.

À mon sens les nombres bénéficient de bases absolument authentiques, ce qui revient à dire qu’elles sont conformes à celles que les Initiés créateurs du Tarot y ont voulu inclure : il s’agit des 10 Séphiroth de l’Arbre de Vie, envisagées dans les 4 Mondes kabbalistiques. Bien évidemment, ce symbolisme premier interagit avec la symbolique des nombres, des 4 armes magiques et de leurs correspondances avec les éléments.

Les dignitaires ou honneurs ne sont pas dépourvus de bases kabbalistiques, mais ils se prêtent davantage à l’astrologie. Ils sont ici configurés sur la roue zodiacale « à cheval » sur les signes. Or nous avons 16 dignitaires et 12 signes. La solution authentique se révèle si on répond à cette question : en ésotérisme, quelle est la division essentielle de tout cycle, et en quoi peut-elle être reportée dans le cycle annuel ?

Concernant les Arcanes majeurs enfin, ils correspondent aux 22 Sentiers de l’Arbre de Vie. Ceci a fait couler beaucoup d’encre et les erreurs sont légion. La méthode poursuivie par Crowley est encore une fois celle de la Golden Dawn. Elle s’appuie sur le Sépher Yétzirah, le livre kabbalistique de la Formation. Ce livre attribue aux 22 lettres hébraïques les 12 signes, 7 planètes et 3 éléments (le 4e étant Malkuth, le plan matériel) pour les lettres simples, doubles et mères. La position des lettres sur les Sentiers étant connue, l’équation ne présente plus aucune difficulté. Je signale néanmoins l’existence d’une méthode beaucoup plus simple et plus riche de sens, qui ne nécessite aucune adaptation particulière (voir inversion des lettres associées à l’Ajustement et au Désir dans le jeu de Crowley), mais que je ne peux révéler en ces lignes.

Quelques livres me paraissent devoir être cités :
- « La Cabale Mystique », de Dion Fortune, aux éditions Adyar.
=> Golden Dawn, Arbre de Vie, principes kabbalistiques du Tarot.

- « Tarot miroir de l’âme », de Gerd Ziegler, ed Urania
=> Divination par le Tarot de Crowley, avec un aperçu de son symbolisme. Ce livre semble en rupture, mais on pourra le remplacer par « Tarot miroir de tes relations », plus axé sur les questions relationnelles comme son nom l’indique.

- « Le Livre de Thoth », d’Alester Crowley lui-même, aux éditions Urania
=> Ce livre est épuisé, je l’ai eu entre les mains et j’ai commis l’erreur d’attendre d’en avoir besoin pour l’acheter. Si quelqu’un le possède je l’échangerais volontiers contre mon exemplaire de « La doctrine cosmique », de Dion Fortune, ed Adyar 1962, lui aussi épuisé.

En espérant avoir été utile et pas trop long… :)

Edit Lilyanis : les sujets ont été fusionnés car très complémentaires, merci à vous
Lâchez les bouquins et venez danser avec moi à la pleine Lune ! => mp :-)

"Il monte de la terre au ciel, afin de s’approprier les lumières d’en haut, et il descend en terre tout en réunissant en soi la vertu du supérieur et de l’inférieur".
Avatar de l’utilisateur
Hermès
 
Message(s) : 46
Inscription : Ven 21 Jan 2011 20:12
Localisation : Alpes de Haute Provence

Le tarot Thot

Message par Loki » Ven 3 Fév 2012 22:06

Bonjour,

J'avais écrit cet article lors de l'ouverture de cette nouvelle version du forum. Il avait été effacé pour une raison qui m'est inconnue. En même temps que de le récupérer auprès de la modératrice de cette section, cette dernière m'a demandé de le re-poster, comme voilà. Je tiens tout de même à souligner le topic de Hermès, bien écrit, qui aurait très bien pu remplacer celui-ci en bout de ligne... Alors voilà :

_____________________________________________________________

Image

Le tarot de Thot a été développé par Aleister Crowley (directeur de conception) et Frieda Harris (peintre) entre 1938 et 1943 (alors que le temps de réalisation avait été estimé à trois mois). L'objectif de départ était de créer un tarot authentique, libéré des ajouts et variations faites au fil du temps selon les croyances et les convictions politiques des fabriquants. Vu l'impossibilité de cette tâche, Crowley a révisé cet objectif : il a finalement convenu d'en faire une synthèse de tout son bagage ésotérique traditionnel. C'est pourquoi ces cartes regorgent de symboles divers provenant de différentes traditions et témoignant d'un énorme bagage de savoir.

Cependant, il n'est pas nécessaire d'être exégète pour apprécier ce tarot : d'une part, le livre explicatif, The Book of Thot rédigé par Crowley, dénombre tous ces petits détails à qui veut bien s'y intéresser. D'autre part, les cartes sont très parlantes et efficaces en elles-même dès la première vue, donc leur étude est optionnelle pour qui ne voudrait s'en servir qu'à des fins divinatoires ; bien que Frieda Harris ne s'y connaissait que très peu en matière d'ésotérisme, elle a su dépicter avec précision et puissance l'esprit que Crowley voulait donner à chaque carte (même si certaines cartes ont pris jusqu'à huit essais, de concept et de symboles différents, avant que Crowley soit satisfait du résultat).

Elles n'ont pas été publiées à grand tirage du vivant des deux auteurs. L'édition d'aujourd'hui vient de photographies des tableaux faits en 1986, et elle est de meilleure qualité que les deux tirages photos des éditions précédentes.


Organisation des cartes

Les lames sont organisées comme un tarot traditionnel ; 22 majeures, 40 mineures et 16 honneurs.

Les majeures ont quelques noms de changés, en fonction du paradigme propre à Crowley ; Tempérance devient Art, La Force devient « Désir » (Lust), Le Jugement devient L'Aeon, Le Monde devient L'Univers, et Le Bateleur devient Le Magus. Chaque lame est associée à une lettre de l'alphabet hébreux, ainsi qu'à soit un zodiaque (pour les douze lettres élémentaires), une planète (pour les sept lettres doubles) ou un élément (pour les trois lettres mères). Comme les mineures sont aussi associées en partie à un zodiaque et une planète liée, l'ensemble du jeu est pourvu d'une structure solide, très cohérente.

Les 40 mineures sont très développées : chaque suite (les bâtons, les coupes, les épées, et les disques) est associée à un élément, et la numérotation de 1 à 10 est associée aux 10 sephiroths. Aussi, au travers de cette combinaison est ajouté de cycle combinant chaque zodiaque à une de ses trois planètes associées (selon le système traditinonel, n'incluant pas Neptune). Par exemple, le sept de disque est associé à Jupiter dans taureau ainsi qu'à Netzach, ce qui donne, selon Crowley, Failure (traduit par « Faillite »).

La cohérence mentionnée ci-haut est encore renforcée lorsqu'on considère qu'à chaque sephirah sont associées quatre mineures, et les 22 cartes majeures formes des chemins entre elles.

Quand aux honneurs, ils sont divisés comme suit : Chevalier (feu), Reine (eau), Prince (air) et Princesse (terre). L'élément de la figure détermine un aspect de l'élément de la suite. Par exemple, la reine des coupes représente la partie aqueuse de l'eau, tandis que la princesse des coupes représente sa partie terrestre. De même, le chevalier de l'eau représente la partie ignée de l'eau, et le roi sa partie aérienne, etc. Aussi, chacun des douze honneurs est associé à un douzième du ciel, mais pas au zodiaque ; il s'agit par exemple de la section comprise entre le 20e degré de Verseau et le 20e degré de Poissons, correspondant au Chevalier des coupes.

Symbolisme

Les cartes sont extrêmement riches en symboles provenant de traditions variées ; on y trouve donc des symboles égyptiens, orientaux (lettres chinoises, yin et yang), kabbalistiques (alphabet hébreux), astrologiques, hermétiques... Plusieurs animaux et végétaux se trouvent aussi sur les cartes. Un autre aspect intéressant est leur potentiel de comparaison ; ainsi, tous les honneurs sauf deux portent un couvre-chef facilement distinguable, et les quatre princes ont chacun un "chariot" très différent. Enfin, on y trouvera le paradigme de Crowley de plein front : Babalon, Pan...

Aussi, les couleurs ont souvent des prédominances assez marquées, que ce soit vers une couleur, une température... Ce qui nous amène à l'esthétique des cartes.

Esthétique

Les images sont très efficaces visuellement, et font ressentir vivement le sens des lames. L'Impératrice a des couleurs douces et beaucoup de formes rondes, ce qui correspond justement à l'aspect de la féminité qu'elle représente. D'une image à l'autre, il y a donc des contrastes très forts de forme et de couleurs. Malgré cela, Frieda Harris est parvenue, de gré ou non, à unifier l'ensemble des cartes dans un même style.

Avis personnel

Esthétiquement, le tarot Thot est extrêmement efficace, et c'est pourquoi j'utilise souvent quelques unes de ses cartes quand j'opte pour une cérémonie magique. Cette efficacité, accompagnée par la grande variété des cartes, en font aussi un bon outil divinatoire. Néamoins, le choix d'un oracle demeure personnel, et pour ma part je lui préfère plusieurs autres jeux.

L'étude du sens source des cartes est très enrichissant. Il est facile d'acheter The Book of Thot par internet. Tous les détails des cartes y sont décrits, à quelques exceptions près, où Crowley a préféré se taire. Il s'y trouve aussi plusieurs tableaux permettant d'apprécier plus facilement la cohérence du jeu faite par sa sous-structure, et pour chaque mineure, il y a les explications de pourquoi une conclusion a été adoptée plutôt qu'une autre.

La beauté de jeu, son efficacité esthétique et sa richesse et profondeur symbolique en feraient sans doute un bon outil de contemplation, bien que je ne l'aie jamais essayé, pour la même raison que je ne l'utilise pas pour la divination.

Il est disponible en plusieurs formats ; plus petit, il est plus facile à manipuler, c'est bien pour la divination. Il y a aussi le grand format, pour apprécier davantage la beauté des cartes. J'ai avec moi le format moyen, mais si je pouvais changer, je prendrais le grand, qui convient mieux à mon usage.



--Le tarot Thot par Aleister Crowley (disponible en deux formats à la boutique!).
--CROWLEY, Aleister. The Book of Thot, éd. U.S. Games Systems, 2007, Stamford (États-Unis), 287 p.
Dernière édition par Loki le Dim 4 Mars 2012 18:25, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Loki
 
Message(s) : 90
Inscription : Dim 31 Oct 2010 22:56

Re: [Base] Le jeu de Tarot

Message par Loki » Ven 3 Fév 2012 22:09

Bonjour Hermès,

Un petit mot pour indiquer que The Book of Thoth n'est pas discontinué. J'en ai bien un à ma disposition, mais plutôt que de l'échanger, voici la référence de mon exemplaire :

CROWLEY, Aleister. The Book of Thot, éd. U.S. Games Systems, 2007, Stamford (États-Unis), 287 p.

Je l'ai trouvé sur Amazon il y a quelques années.

Amicalement,

Loki
Avatar de l’utilisateur
Loki
 
Message(s) : 90
Inscription : Dim 31 Oct 2010 22:56

Re: [Article] Le tarot de Thoth

Message par Kroum » Sam 11 Fév 2012 10:59

Meri pour l'article :)


> Concernant les Arcanes majeurs enfin, ils correspondent aux 22 Sentiers de l’Arbre de Vie. Ceci a fait couler beaucoup d’encre et les erreurs sont légion.

Oooooh que oui, ça a fait couler de l'encre :
Les attributions de la GD sont différentes de celles d'éliphas Levi (qui ma fois elles aussi peuvent être critiquées). Les puristes auront pas mal de reproches à faire à tout le travail de la GD, come par exemple l'attribution du zéro à la lettre aleph (de valeur numérique 1, je le rappelle) que crowley donne à l'arcane du Fou.
Bref il y a un travail non négligeable - perso j'aime beaucoup ce tarot -mais son système me semble bancale pour ces raisons.



> La méthode poursuivie par Crowley est encore une fois celle de la Golden Dawn. Elle s’appuie sur le Sépher Yétzirah, le livre kabbalistique de la Formation. Ce livre attribue aux 22 lettres hébraïques les 12 signes, 7 planètes et 3 éléments

sepher yetsirah :
Beith <-> saturne
daleth <-> mars

Crowley :
Saturne <-> Tav
mars <-> Phé

Je me limite à deux lettres parce que bon je ne vais pas toutes les faire, c'était juste pour dire que les attributions du Toth ne me semblent pas venir du sepher yetsirah.
Donc pour le moment je suis -au mieux- interrogatif sur ces attributions.
* attaque purée-de-pois *
Avatar de l’utilisateur
Kroum
Modérateur
 
Message(s) : 192
Inscription : Jeu 10 Mars 2011 23:32

Re: [Article] Le tarot de Thoth

Message par Loki » Mar 14 Fév 2012 00:50

En effet Kroum, les attributions ne viennent pas du Sepher Yetsirah. En fait, ce texte ne fait aucune mention du tarot, et ne fait lui-même aucun lien avec lui. Il me semble (je me trompe peut être) que le Sepher Yetsirah a été écrit vers le Xe siècle, tandis que l'alliance entre les lettres hébraïques et les Arcanes du tarot datent du XIXe.

Une attribution tarot/lettres/arbre des Sephiroth n'est donc pas plus authentique qu'une autre. On peut choisir un alliage qui nous plaît, en inventer un autre, ou même, ne pas admettre d'alliage entre tarot et Kabbale. Pour ma part je préfère cette dernière option : l'alphabet comme les majeures me semblent plus riches de sens si on les libère de cette contrainte obstruante.

Amicalement,

Loki
Avatar de l’utilisateur
Loki
 
Message(s) : 90
Inscription : Dim 31 Oct 2010 22:56

Re: [Article] Le tarot de Thoth

Message par Kroum » Mar 14 Fév 2012 08:30

Je ne suis pas tout à fait de cet avis, j'estime au regard des "études" que j'ai fait sur le tarot que le système d'attribution d'eliphas levi est correct. Les déviations ne sont pour moi que pure fantaisies.

J'avoue que dit comme ça je vais passer pour un sectaire intégriste, mais bon ce n'est que mon humble avis et j'avoue qu'il serait nécessaire que je développe une argumentation plus profonde dans un article complet. (chose qui ne me motive pas trop :p )
* attaque purée-de-pois *
Avatar de l’utilisateur
Kroum
Modérateur
 
Message(s) : 192
Inscription : Jeu 10 Mars 2011 23:32

Re: [Article] Le tarot de Thoth

Message par Sylvain » Mer 29 Fév 2012 01:37

Merci pour toutes ces informations intéressantes.

J'aime beaucoup l'esthétique du Thot, mais je n'arrive pas à l'utiliser correctement. Il semble n'y avoir que très peu d'affinités entre lui et moi.
Comme pour beaucoup d'autres choses chez Crowley, je trouve la symbolique trop lourde et trop explicite, presque étouffante.

La symbolique plus discrète et plus naïve du Marseille me parle beaucoup plus.

Peut-être y a t-il un biais mental du fait que je sois francophone ? bref... j'arrête de vous embêtez avec mes histoires de râteaux, on s'en contre-fout.
C'est le repos éclairé, ni fièvre ni langueur, sur le lit ou sur le pré.
C'est l'ami ni ardent ni faible. L'ami.
C'est l'aimée ni tourmentante ni tourmentée. L'aimée.
L'air et le monde point cherchés. La vie.
- Etait-ce donc ceci ?
- Et le rêve fraîchit.
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
 
Message(s) : 186
Inscription : Mar 2 Nov 2010 13:57
Localisation : Commune de Münster

Re: [Article] Le tarot de Thoth

Message par L'Impératrice » Mer 29 Fév 2012 21:09

Pour ce qui est des correspondances même si Crowley a fait partie de la GD il me semble qu'il ne c'est pas prive d'apporter des modifications pour son A:.A:. donc méfiance.

Pour les correspondance ca ne se base pas que sur les écrits kabbalistique, la GD étant crée par des hauts grades R+ et FM leur inspiration vient beaucoup de la et des correspondances donc du Collegium Rosae Crucis, de la Farma et autre texte du genre.

Et qu'on se le dise il n'y a rien de légitime dans la GD c'est un syncrétisme de plus qui mélange tout et n'importe quoi entre eux mais dont le génie et l’érudition de ses créateurs en a fait un système opératif de qualité. ^^

Voila ma petite participation :p
Avatar de l’utilisateur
L'Impératrice
Modérateur
 
Message(s) : 690
Inscription : Dim 31 Oct 2010 21:10

Re: [Article] Le tarot de Thoth

Message par Lalune » Sam 3 Mars 2012 22:05

Bonjour !

J'ai souvent songé à acheter le tarot de Thoth - ne fût que ce que pour toutes les controverses qu'il suscite, j'avais envie de le tester moi-même.

Finalement j'ai renoncé, il me donne un petit sentiment de malaise que je n'arrive pas à définir (bien que je le trouve très beau et bien travaillé)

Le gars du magasin ésotérique local me l'a déconsillé, il dit que ceux qui achètent ce tarot en général sont des bikers tatoués et hargneux, ou des gothiques habillés comme le héros de Matrix :D

Peut-être que plus tard, quand je le sentirai, j'en achèterai quand même un car je dois bien admettre qu'il est fascinant.
My body is a cage that keeps me
From dancing with the one I love
But my mind holds the key
(Arcad Fire)
Avatar de l’utilisateur
Lalune
 
Message(s) : 27
Inscription : Sam 3 Mars 2012 08:19

Re: [Article] Le tarot de Thoth

Message par Loki » Dim 4 Mars 2012 18:23

Il ne faut pas se sentir obligé de se procurer un tarot à cause de sa popularité. Bien que le Thoth soit très puissant, s'il ne correspond pas au pratiquant ce n'est pas la peine de payer pour. Beaucoup de personnes ressentent plus ou moins mal ce tarot. Rien n'empêche de demander au marchand de regarder les cartes, ou de les regarder sur internet.

C'est vrai, c'est un tarot souvent apprécié par les gothiques (des bikers tatoués et hargneux? hmmm... ) , bien qu'ils soient loin d'être les seuls à l'aimer, mais ce n'est certainement pas un argument pour ou contre. C'est un argument de marchand qui joue sur les préjugés pour vendre. ;)
Avatar de l’utilisateur
Loki
 
Message(s) : 90
Inscription : Dim 31 Oct 2010 22:56

Suivant

Retour vers Tarot Introspectif & Initiatique

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot], Google [Bot] et 34 invité(s)