LE FORUM A FERMÉ SES PORTES EN DECEMBRE 2013. IL RESTE ACCESSIBLE EN LECTURE LIBRE MAIS IL N'EST DESORMAIS PLUS POSSIBLE D'Y POSTER OU DE S'Y INSCRIRE.


Auteurs anglo-saxons

Un sujet vous préoccupe et vous souhaitez en débattre? Vous possédez une théorie personnelle sur un sujet? venez donner votre avis ici.

Modérateur: Modérateurs

Auteurs anglo-saxons

Message par Omega » Ven 23 Août 2013 16:55

Bienvenue à toi.

Abraxas a écrit :J’ai aussi, comme beaucoup, une certaine fascination pour la Golden Dawn, riche en auteur (Crowley, Regardie, Mathers, Dion Fortune, etc.)


Crowley, je ne suis pas fan, on pourras comme même noter son excellent 777 (qui comporte cependant moultes erreurs..). Il a aussi été largement démontré que ce dernier tenta a plusieurs reprises de s'appropier la paternité de plusieurs des travaux de traduction de Mathers..

>> [IMO] il faut faire le tri...

Regardie est un praticien au sens traditionnel du mot bien qu'il se soit montrer innovant notamment dans le domaine de l'évocation..

Mathers, je lui suis à jamais reconnaissant pour son travail accompli notamment sur le Lemegeton et tant d'autres manuscrits accordés au cycle de Salomon..

Dion Fortune, j'ai quantité de ces ouvrages mais je dois bien avouer que je n'en ai jamais fini un seul parmi tous ceux que j'ai ouverts..

A vrai dire je ne suis pas fan non plus, mais j'ai tout de même beaucoup appris à mes débuts en lisant son ouvrage intitulé: The Mystical Qabalah.

Merci.
Image
A Journey Into Ceremonial Magick >> http://omega-magick.blogspot.fr
Avatar de l’utilisateur
Omega
 
Message(s) : 62
Inscription : Mar 21 Mai 2013 20:25

Re: Présentation Abraxas

Message par Abraxas » Sam 24 Août 2013 08:27

Salut,

Merci à tous pour votre accueil, je ne peux m’empêcher de tenter de répondre rapidement sur ces différents auteurs que je n’ai fait que lister et sur lesquels Omega, tu nous donne ton propre avis.

J’ai longtemps, comme toi, dénigré Crowley, je pensais que c’était un illuminé avec ces histoires Babalon et d’enfant de la lune, et puis un jour je me suis réconcilié avec lui et j’ai redécouvert le sens de certaines de ses plus illustres paroles, et cela rejoint ce que je disais plus haut, avec le temps, les choses s’illuminent d’un sens nouveau. Il faut lui reconnaitre le mérite d’avoir été le premier à publier un grand nombre des secrets de la GD, et il ne s’en cachait pas d’ailleurs… Regardie (qui était le secrétaire de Crowley) commence son « The Complete Golden Dawn » par la Qballa unveilled de Mathers et ensuite reprend de nombreux chapitres de Crowley (Book IV principalement, mais aussi Equinox), alors dans ce petit « jeu » du copier/coller d’auteur, qui perdure encore, même sur les forums ;-) et bien Regardie n’était pas en reste, même si dans le lot des membres de la GD la palme revient à Waite (que j’ai oublié de citer précédemment), pour n’avoir pas citer et déformer ces sources…

Le liber 777, reste une extension de ces correspondances de la Golden Dawn, directement issus de ces fameux (ou fumeux) manuscrits codés (fol.32), et qui reste unique si on les compare avec des schémas de correspondances existant avant. Je me plais à penser qu’il ne faut pas les prendre de manière trop littérale. Leur utilité est je pense, plus a rapprocher de l’art de la mémoire tel qu’Hermétisé par Giordano Bruno et qui est selon moi une des bases historique des rites de type Franc-maçonnerie. Du moins dans les folio des manuscrit de la Golden Dawn, ces tables de correspondances ont clairement une réalité initiatique.

Ça n’empêche pas Crowley d’être un pervers narcissique, et certainement que ces histoires de Babalon sont aussi influencé par sa propre psyché, mais après tout c’est tellement « commun » à de nombreux auteurs ésotériques. Certains come Levi provoque chez moi un cycle infini d’attraction et de répulsion, son horrible manière de rendre les choses faussement complexe, et son style ampoulé avec des phrases à rallonge qui parfois ne veulent rien dire m’insupporte, mais en même temps il y a parfois des passages que j’ai dû relire et relire plusieurs fois tant ils m’ont marqué. Dion Fortune est un peu pareil, tout du moins c’est une de celle que j’ai le plus de mal à comprendre et le plus de mal à suivre dans ses raisonnements.

Le seul auteur que je cite et avec lequel je ne me suis vraiment pas encore réconcilié c’est Papus, lui pour le coup m’a toujours paru comme un faussaire de génie, et son « art divinatoire » m’a presque dégouté avec ces histoire pseudo-scientifique aberrante. Certainement qu’un jour aussi son œuvre m’apparaitra sous un jour nouveau…

Mais finalement, c’est le lot de tout un qui décide un jour de prendre la plume et de mettre par écrit ses pensées que de plaire, ou de ne pas plaire et d’être soumis à la critique….le tri il faut le faire presque partout et pour tout. Et puis les auteurs « change » bien sûr avec le temps, Crowley par exemple reprend en 1909 dans le liber 777 les associations qu’il avait apprise, il les remettra en cause plusieurs fois et en 1944 lorsqu’ils publie son livre de Thot on s’aperçoit qu’il a « corrigé » ce qui lui semblait effectivement être des erreurs d’attributions, du moins suivant sa propre interprétation, quelques 35 ans après avoir publié le liber 777, ça lui a laissé un paquet de temps pour ruminer son système…

Dans ces listes improbables d’auteurs que je cite dans ma présentation je ne vais certainement pas dire que je connais tout d’eux et que j’apprécie tout, cela se voulait juste illustratifs de l’importance de la GD et de son influence sur tout un pan de l’ésotérisme au XXème siècle, et j’aurais pu aussi rajouter la Wicca et la scientologie, comme indirectement influencé par ce mouvement, preuve s’il en fallait de son incroyable empreinte dans ce siècle. Et puis cela correspond aussi aux auteurs que j’ai parfois traduit en français dans le cadre de mon propre cheminement.

Et pour les traductions bien sûr c’est autre chose, je crois me souvenir d’avoir vu des traduction « française » de Mathers de ses « clés de Salomon », c’est quand même dingue quand on pense que l’original qu’il a utilisé était en français et qu’il traduisait « roseau » par Rosewood et noisetier par nut tree, pas que je pense que ça ait eu une quelconque influence que quelqu’un utilise du noyer pour faire sa baguette, mais ma fois c’est juste l’illustration que traduire c’est toujours trahir un peu. Et même si l’ésotérisme anglophone lui est certainement redevable d’avoir fait ces traductions, nous avons aujourd’hui un plus grand choix de ces mêmes publications. Dans notre cas, en tant que français, utiliser ses clés de Salomon ou pire, son livre d’Abramelin, semble incongru. Cela dit certainement comme toi c’est grâce à lui, ou plutôt à sa relative popularité que j’ai pu feuilleté pour la première fois ces pages si fascinante des clés de Salomon….

M’enfin, je suis sur que nous aurons l’occasion d’en reparler ailleurs que dans ma présentation … ;-)

Grüssi

Abra
Avatar de l’utilisateur
Abraxas
 
Message(s) : 23
Inscription : Jeu 22 Août 2013 15:00


Retour vers Débats et Théories personnelles

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot], Google [Bot], Yahoo [Bot] et 15 invité(s)


cron