LE FORUM A FERMÉ SES PORTES EN DECEMBRE 2013. IL RESTE ACCESSIBLE EN LECTURE LIBRE MAIS IL N'EST DESORMAIS PLUS POSSIBLE D'Y POSTER OU DE S'Y INSCRIRE.


Différence invocation/évocation

Vous avez des questions, des doutes, quelque chose que vous ne comprenez pas? Venez en discuter ici

Modérateurs : Simoo de Jamyr, Modérateurs

Re: Différence invocation/évocation

Message par Kaimelín » Lun 12 Août 2013 20:21

L'évocation permet de créer un serviteur pour accomplir une ou des tâches, si j'ai bien compris. Donc on le créer, on "l'invente", non ? Mais peut-on évoquer une entité, quelqu'un qui a existé ? (Je pose la question par curiosité, je ne pense pas m'amuser à essayer d'évoquer un dieu quelconque ^^)
Comme écrit plus haut, certain disent qu'il faut beaucoup de théorie, de patience et d'apprentissage, d'autre disent qu'il faut se lancer (pour tout, et pas seulement l'évocation), qu'en pensez-vous ? Faut-il réellement un certain niveau théorique avant de tenter une évocation ?
Et dernière question pour ce soir : est-ce que lorsqu'on évoque quelqu'un/quelque chose, doit-il forcément avoir une tâche à effectuer ?

Désolée pour toutes ces questions, mais tout ça m'intrigue

Kaimelín
Avatar de l’utilisateur
Kaimelín
 
Message(s) : 17
Inscription : Sam 3 Août 2013 16:57
Localisation : Toulouse (31)

Re: Différence invocation/évocation

Message par Urscumug » Lun 12 Août 2013 20:39

La pratique de la goétie me semble être une évocation d'entités à partir d'un catalogue, dans ce cas il faut respecter le mode d'emploi et généralement ces entités ne rendent que les services convenus à l'avance (pourquoi ? probablement parce que c'est comme ça qu'on s'attend à ce que ça se passe).

À mon avis, la limite de l'évocation dépend des limites de l'imagination et des barrières psychologiques de l'évocateur : je ne pourrais pas évoquer Cthulhu juste pour voir, trop effrayant, je n'évoquerais pas non plus Jésus Christ car je saurais pas quoi lui dire ni quoi lui demander.

J'ai lu que certains s'amusent à évoquer des élémentaux, pour le fun. D'autres évoquent ou invoquent des personnes réelles, présentes ou passées pour obtenir des informations ou des talents (un acteur pourrait le faire pour un rôle).

Si tu te sens prête à tenter une évocation, vas-y, dans le pire des cas il ne se passe rien. S'il ne se passe systématiquement rien, peut-être que dans ce cas il faut revoir les bases théoriques pour comprendre ce qui cloche.
Avatar de l’utilisateur
Urscumug
 
Message(s) : 145
Inscription : Lun 27 Mai 2013 09:45
Localisation : Suisse

Re: Différence invocation/évocation

Message par Kaimelín » Lun 12 Août 2013 21:00

Merci beaucoup de tes réponses, Urscumug. Je pense que je vais continuer de m'informer là dessus et quand je me sentirai prête, avec un objectif lus ou moins concret, je me lancerais sûrement.
Tu dis que tu n'évoquerais pas Jésus Christ pour telle raison, mais alors est-il possible de le faire ? Peut-on évoquer "n'importe qui" ?
Avatar de l’utilisateur
Kaimelín
 
Message(s) : 17
Inscription : Sam 3 Août 2013 16:57
Localisation : Toulouse (31)

Re: Différence invocation/évocation

Message par Urscumug » Mar 13 Août 2013 06:31

Kaimelín a écrit :Tu dis que tu n'évoquerais pas Jésus Christ pour telle raison, mais alors est-il possible de le faire ? Peut-on évoquer "n'importe qui" ?

En théorie oui, en pratique non, JC ne répondrait pas à l'appel, à moins d'être Dieu le Père :D
C'est pour ça que l'évocation est généralement réservée à des entités de bas niveau à l'apparence grossière.
Il y a peut-être des entités de haut niveau dont la tradition dit qu'on peut les évoquer, mais je n'en connais pas.
Quant à invoquer Brad Pitt ou Albert Einstein, il faut être plutôt très fort...

Cela dépend en fait de ta conception de l'évocation. Pour moi c'est une sorte d'émanation de ma volonté, un fragment autonome de mon psychisme, un sous-programme. Il y a donc forcément des limites.
La créature évoquée n'est pas "vraie" au sens physique, elle est vraie pour toi et permet de débloquer des portes internes et d'étendre la portée de ton désir dans le temps et dans l'espace.
Avatar de l’utilisateur
Urscumug
 
Message(s) : 145
Inscription : Lun 27 Mai 2013 09:45
Localisation : Suisse

Re: Différence invocation/évocation

Message par Kaimelín » Mar 20 Août 2013 17:19

Oui, je comprend mieux. Merci à tous pour vos réponses et votre aide et pardonnez moi de mon retard, je ne répondais plus à cause de problèmes de santé.
Merci encore, et bonne continuation à tous :)

Kaimelín
Avatar de l’utilisateur
Kaimelín
 
Message(s) : 17
Inscription : Sam 3 Août 2013 16:57
Localisation : Toulouse (31)

Re: Différence invocation/évocation

Message par Urscumug » Mar 20 Août 2013 18:34

Après discussion avec Peter Carroll (un des pères de la magie du chaos), il s'avère que c'est peut-être encore plus compliqué, il vaut mieux évoquer certaines entités plutôt que les invoquer. En l'occurence je comptais invoquer Odin pour apprendre les runes, mais d'après lui, c'est une entité trop forte, à réserver pour des cas extrêmes et il faudrait donc plutôt l'évoquer si on veut simplement faire causette avec lui.

Il me semble que le seul moyen de bien comprendre ces différences, c'est de les tester, en commençant par des cas faciles, car les discussions théoriques ont le problème que chacun a un conception particulière de ces deux termes et de ce qu'ils représentent concrètement, pour autant qu'il y ait une expérience concrète.
Avatar de l’utilisateur
Urscumug
 
Message(s) : 145
Inscription : Lun 27 Mai 2013 09:45
Localisation : Suisse

Précédent

Retour vers Questions Pratiques

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 20 invité(s)