LE FORUM A FERMÉ SES PORTES EN DECEMBRE 2013. IL RESTE ACCESSIBLE EN LECTURE LIBRE MAIS IL N'EST DESORMAIS PLUS POSSIBLE D'Y POSTER OU DE S'Y INSCRIRE.


Expérience onirique

Venez ici nous faire part de vos expériences occultes quelles qu'elles soient.

Modérateurs : Elleaimelanuit, Modérateurs

Re: Expérience onirique

Message par Bertram » Lun 17 Juin 2013 21:24

Marv a écrit :Je sais pas qui t'a dit que j'étais un expert mais je vais te répondre au mieux de mes connaissances :D


Mon petit doigt m'a dit... :mrgreen:

Jusqu'ici il m'apparait évident que c'est du domaine de l'imagination, du rêve, la bonne fée, le loup garou, le village. Sur ce point, demande toi quel sont tes champs d'intérêt habituelle, tes lectures récentes ou les films qui t'ont marqué, série télévisé ou autre, il m'arrive de faire ce genre de rêve et je sais au fond de moi que c'est lié à ce que je suis comme ''personne'' pas au sens représentatif de l'image que j'ai de moi mais plutôt de mes champs d'intérêt, du coup, puisque je suis attiré par l'histoire, le mystère, compte et légende de tous genre, je me transpose souvent en rêve, dans ce genre d'élément. Chasseur de vampire, vampire massacrant des villages, dominant le monde, monstre hideux ou chasseur de monstre, héros qui sauve le monde, bref, la liste est longue. Ce ne sont là que des rêves, ton cerveau enregistrant ce qui te marque d'avantage et l’illustrant à sa manière. C'est le même principe pour un évènement marquant, voir traumatisant que tu revis sans cesse en rêve et qui te perturbe. Dans ton cas, la sensation de massacrer des gens t'a sans doute apparue comme ''naturel'' puisque, dans un rêve, on joue le rôle à fond ;)


Pourquoi pas, mais je ne suis pas un grand fan des interprétations freudiennes du rêve ; comme quoi ce ne serait qu'une source de souvenirs ayant impressionnés notre psychisme. Pour moi, l'univers onirique revêt une forme symbolique quasi constante ; cela signifie qu'il se sert soit d'archétypes faisant partie de notre inconscient collectif, soit d'images prototypes susceptibles d'être comprises par nous à un moment donné ; et donc ayant valeur d'information sur soi et son environnement.

Bon, déjà, même moi en expérimentant certaine chose, je peine a comprendre et différencier tous, alors de le faire à partir d'un récit, c'est encore plus difficile. Sache que j'ai remarqué qu'en état de rêve ou rêve lucide, il est possible, ou plutôt il arrive, qu'on sorte du cadre du rêve et qu'on y retourne, je sais pas comment t'expliquer ça...et j'ignore si cela ce produit à ceux qui pratique l'astral plus souvent mais une seconde je rêve, l'autre je suis en VA, ensuite je rêve, bref, je ne saurait te dire sur combien de temps cela s'étire mais ce que tu doit comprendre c'est que ton cerveau va automatiquement intégré ça en une seul ''pièce'', il ne fait pas la différence et il intègrera naturellement une ''logique'' derrière tous ça, le cerveau comble toujours les vides, c'est l'une de ces qualités et le plus grand de ces défauts. Donc garde en tête qu'il n'est pas impossible que t'est rêvé et expérimenté autre chose, dans un même laps de temps et que ton cerveau est tout intégré dans la même ''séquence''. Aussi, autre chose que j'expérimente et que je déteste un peu......un moment tu ne rêve plus, l'autre, tu rêve à nouveau, ce n'est pas continue et dans un même rêve, tu peut rêver encore, encore et encore, plus qu'un rêve dans un rêve, c'est plusieurs rêve à la fois qui s'enchaine et dont toi tu ne sera pas capable de différencier, bref, pour toi ton rêve ce poursuit alors qu'il n'a en faite aucun lien avec le précédent, ce sont plusieurs séquence distique qui n'ont à priori aucun lien entres elles mais qui seront fusionné dans une ligne continue, en gros...même si plusieurs éléments te semble distinct au réveille, pas lié entre eux, ce qui te laisse croire qu'il c'est passé quelques choses d'unique à travers ton rêve, ce n'est pas forcément le cas, il est aussi possible de rêver éveillé, je parle de vraiment éveillé, lorsque tu te réveille, si ton cerveau lui n'est pas tout à fait sortie de sa phase de sommeil, tu pourrait avoir des hallucinations et intégrer la réalité au rêve.

Par exemple...qui n'a jamais intégré, en une fraction de seconde à son rêve, quelqu'un qui essayait de vous réveillez, qui cognait à la porte, qui parlait...moi...très souvent... Le cerveau réagit et il est très difficile de s'en rendre compte. Ce qui nous amène au point suivant.


Oui en effet, le rêve semble se décomposer en plusieurs actes au cours de la nuit ; un triptyque assez souvent. Pour ce qui est de la sortie astrale au moment d'un rêve lucide ; ça pourrait sembler être un bug. Mais il n'est pas non plus aisé de savoir au réveil si nous étions dans un rêve lucide ou un rêve ordinaire, pour autant que cela ait une importance de le savoir...

Difficile à dire, cela pourrait n'être qu'un rêve très persuasif ou une expérience de sortie hors du corps, comme je le disais plus haut, rêver et faire un VA en même temps, c'est pas impossible, tu va simplement tous intégrer en une seul entité et cela te semblera encore plus perturbant car tu essayera de comprendre ce que ''tout'' ça signifie alors que les évènements ne seront en aucun cas lié entre eux. Si je perd mon sens critique l'instant de quelques secondes et que je me lance dans les théories douteuses, je pourrait te dire que t'a peut-être vécu un évènement marquant d'une ''autre'' vie, sinon...pour la rencontre avec une entité astral, sache que le temps n'a aucune raison d'être dans l'astral, ''Nous voici enfin réuni'' laisse penser à une suite d'évènement ou le temps est intégré. Il s'agit fort probablement d'un rêve et dans un cas peu probable, si tu me dit que l'époque ou ce situe cette évènement n'est pas la nôtre, peut-être un VA qui t'a ramené quelques temps en arrière, j'ai vécu quelque chose du genre mais je me trouvait spectateur d'un évènement ou j'ai probablement pris part dans une autre vie, aussi pour y croire, il faut intégrer cette croyance :)


Pour moi tout le contenu du rêve avait valeur de symbole, y compris ce que j'aurais pu dire à l’intérieur ; et bien sûr il existe une notion de temps pour que je puisse me repérer, sans doute, par rapport à mon parcours ; ce sont surtout les sensations qui suivirent qui furent remarquables et sur lesquelles je me suis interrogé.

J'intègre pas ''âme'' à mes croyances mais inutile de jouer sur les mots, il n'est pas possible de te rencontrer toi même, si tu parle de ton corps second, c'est toi, je veux dire...si tu est dans l'astral, c'est sous cette forme, tu ne peut donc pas te rencontrer sous cette forme si t'est sous cette forme...certain prétende être capable de rentrer en relation avec leur ''âme'' moi je crois qu'ils sont un peu trop crédule et que la vérité est tout-autre ^^


Eh bien il n'est pas impossible que j'ai effectivement résorbé l'un de mes corps subtils, et que celui-ci ait prit la forme d'une jeune fille ; étant donné que la psychanalyse jungienne nous apprends, entre autre choses, que l'âme (l’élément énergétique intemporel de la psyché) masculine prends en général la forme d'une femme.

Pour la sensation d'énergie, certain texte parle de quelques choses de semblable, vite comme ça je me souviens pas avoir expérimenté quelques choses du genre mais certaine ''entité'' en serait capable, Monroe avait parlé d'une expérience énergétique/charnelle qui lui avait fait l'impression d'une explosion énergétique mais cela était, à l'en lire, très...sexuelle...même si cela ce produisait dans l'astral, ce que tu raconte ne semble pas trop s'en éloigner mais c'est très difficile à dire et sache que cela peut ce produire sans que jamais tu ne t'en rende compte.


La conception jungienne - qui est certainement antérieure à Jung d'ailleurs - de l'âme prends tout son sens ici ; chez l'homme il est intéressant de noter les relations qu'il entretient dans le rêve avec les éléments féminins et la femme en général ; coucher avec une femme en particulier, peut par exemple signifier qu'une union s'est opérée dans son psychisme, que le rêveur s'est rapproché ou est parvenu à un état androgyne, à reformer l'élément divin en lui avec sa part féminine ; ou si vous préférez, celui-ci à atteint un certain seuil de maturité psycho-affective.

Cela dit, cette charmante créature pouvait tout aussi bien être une entité indépendante de l'astral...avec tout ce que cela comporte.

Autre théorie douteuse, peut-être abusé....quelqu'un que tu aimait, que tu aime, qui te manque ou que tu lui manque...vous pensez souvent l'un à l'autre même si cela fait pas de sens et que ça peut faire plusieurs années que vous ne vous aite pas vue, l'espace et le temps n'ayant pas lieu d'être dans l'astral, vous pouvez vous voir dans cette état.

Il faudrait d'abord déterminer si l'image mental que t'a de cette fille te rappel quelques choses et sache que cette personne ne sait peut-être rien de tout cela.


J'en ai malheureusement pas le moindre souvenir ; mais c'est une possibilité.

Le type de ''première'' expérience ressemble toujours à ça, il n'est pas impossible que ce soit un rêve, surtout si tu t'intéresse de plus en plus à ce genre de phénomène, tu devra faire attention pour ne pas mélanger rêve et réalité, pour ça, je te suggère de visiter ma section :D


En fait ces phénomènes me sont apparus un peu à l'improviste ; ce qui est assez drôle c'est que quand j’essaie de me mettre en condition pour faire une sortie , ça peut durer des heures et finalement n'aboutir à rien, tandis que quand je me dis que cela ne se produira pas et que de toute façon je m'en moque éperdument...cela se produit alors. D'ailleurs pourriez-vous me dire si ma dernière expérience vous est familière (voir MP) ?
Avatar de l’utilisateur
Bertram
 
Message(s) : 58
Inscription : Mar 4 Juin 2013 17:01

Re: Expérience onirique

Message par aika » Mar 18 Juin 2013 11:10

Oui Marv,je crois que tu as raison,je ne vois rien de paranormal dans cette histoire.Moi par exemple j'ai vu l'autre jour une émission sur le vélo,une sur la scolarité et dans mon reve j'ai revé de nom de cyclistes et que j'étais en train de passer un examen scolaire.
Je pourrais faire presque une autre demi douzaine d'exemple comme celui-ci car je reve beaucoup en ce moment.Les choses qui nous marquent consciemment ou inconsciemment resortent parfois dans le monde astral.
aika
 
Message(s) : 181
Inscription : Mar 12 Fév 2013 12:17

Re: Expérience onirique

Message par Marv » Mar 18 Juin 2013 21:25

Pourquoi pas, mais je ne suis pas un grand fan des interprétations freudiennes du rêve ; comme quoi ce ne serait qu'une source de souvenirs ayant impressionnés notre psychisme. Pour moi, l'univers onirique revêt une forme symbolique quasi constante ; cela signifie qu'il se sert soit d'archétypes faisant partie de notre inconscient collectif, soit d'images prototypes susceptibles d'être comprises par nous à un moment donné ; et donc ayant valeur d'information sur soi et son environnement.


Tu sait, il n'est pas impossible d'intégrer tous ça à la fois, qu'une de ces possibilités soit réel ou pas ne rend pas l'autre moins réel, je sais pas si tu est amateur de sport, moi ici c'est le hockey...et j'ai souvent cette discutions avec d'autre amateur qui souvent pense que parce qu'un joueur est meilleur qu'un autre, l'autre joueur ne vaut rien, il faut toujours faire attention, ce n'est pas parce qu'il y a en effet un inconscient collectif ou du moins quelques choses du genre qu'il faut oublier l'aspect physique de t'a vie, le cerveau enregistre effectivement l'information, souvent très associer à une émotion en particulier et peut, en tout temps, t’envoyer des flash ou te refaire vivre cette situation, encore, encore et encore en rêve. Cela ne t'est jamais arrivé d'écouter un film d'horreur et de t'endormir pour en faire des cauchemars? Laisse moi te dire que si ça ne t'est jamais arrivée, je te trouverai au moins 3 milliards de personnes à qui c'est arrivée :) C'est un exemple tous simple mais qui image à la perfection ce que j'essaie de te dire.

Oui en effet, le rêve semble se décomposer en plusieurs actes au cours de la nuit ; un triptyque assez souvent. Pour ce qui est de la sortie astrale au moment d'un rêve lucide ; ça pourrait sembler être un bug. Mais il n'est pas non plus aisé de savoir au réveil si nous étions dans un rêve lucide ou un rêve ordinaire, pour autant que cela ait une importance de le savoir...


Le rêve lucide, tu le contrôle, tu inter-agis volontairement avec, ce n'est pas un simple rêve que tu doit subir, le plus difficile est de différencier un rêve lucide d'une sortie astral, ça c'est un défis de taille que trop peu prenne au sérieux, même une sortie astral est en quelques sortes une forme de rêve lucide mais j'embarquerai pas dans ce débat là ici :) Si tu fait un rêve lucide, ce sera un peu comme en ce moment à la différence que tu pourra y faire ce que bon te semble et y vivre les expériences que t'aura envie de vivre, t'aura le total contrôle et tu sera ''lucide'' comme tu l'est en ce moment, donc très facile à différencier.
Pour moi tout le contenu du rêve avait valeur de symbole, y compris ce que j'aurais pu dire à l’intérieur ; et bien sûr il existe une notion de temps pour que je puisse me repérer, sans doute, par rapport à mon parcours ; ce sont surtout les sensations qui suivirent qui furent remarquables et sur lesquelles je me suis interrogé.


Faut toujours faire attention à nos ''impression'' autant en rêve, qu'en rêve lucide qu'en VA, c'est extrêmement trompeur et ça induit en erreur bien plus souvent qu'on le pense, ne jamais ce fier à ce que l'ont croit et ne pas essayez d'interpréter ce que cela peut bien vouloir signifier si tu part déjà avec la certitude de comprendre ou de savoir, tu sera biaisé...c'est pas facile mais il faut vraiment essayez de ce donner un angle de vue extérieure, critique et objectif. Mais ça c'est un choix qui t'appartient et qui appartient à tous, selon leur culture, religion et enseignement.

Eh bien il n'est pas impossible que j'ai effectivement résorbé l'un de mes corps subtils, et que celui-ci ait prit la forme d'une jeune fille ; étant donné que la psychanalyse jungienne nous apprends, entre autre choses, que l'âme (l’élément énergétique intemporel de la psyché) masculine prends en général la forme d'une femme.


Peut-être, il ne faut pas écarter d'hypothèse mais je reste très septique à cette possibilité.

J'en ai malheureusement pas le moindre souvenir ; mais c'est une possibilité.


C'est simplement une théorie mais je sais que j'ai déjà vécu quelques choses de proche mais dont je n'est jamais eu aucune certitude.

En fait ces phénomènes me sont apparus un peu à l'improviste ; ce qui est assez drôle c'est que quand j’essaie de me mettre en condition pour faire une sortie , ça peut durer des heures et finalement n'aboutir à rien, tandis que quand je me dis que cela ne se produira pas et que de toute façon je m'en moque éperdument...cela se produit alors. D'ailleurs pourriez-vous me dire si ma dernière expérience vous est familière (voir MP) ?


T'est pas le premier dans cette situation, j'ai moi-même été confronté à cette état, j'ai longuement écrit dans ma section à ce sujet, c'est psychologique et inconscient, tu doit trouver ce qui t'empêche d'y arriver de façon consciente, la plupart du temps(voir presque toujours) c'est une peur, ça peut être lié au stress aussi, l'anxiété, l'angoisse, ton subconscient va bloquer absolument tous ce qui te cause un état semblable, c'est son rôle primaire, c'est instinctif, qu'importe ce qui te fait peur, qui te stress ou t’angoisse, tant que ce sera là, tu aura beaucoup de difficulté à faire un VA désiré, contrôler, préparé, conscient. Le plus gros de tes expériences seront alors lors d'une prise de conscience pendant un VA, ce qui peut être long...presque plusieurs semaines, voir des mois et tu vivra des expériences au compte goûte. Trouve ce qui cloche et règle le.

Pour ce qui est de ton expérience, l'une de mes premières dont je suis certain, c'est passé presque comme ça, alors que je me suis cogner la tête(au sens figuré) sur la lumière de mon plafond, alors que j'étais couché :lol: J'ai rebondi plusieurs fois sur le plafond, tel un ballon remplie à l’hélium qui essaie de s'envoler. C'est le genre d'expérience type au début. Mais si tu veut réaliser de vrai, gros et intéressant VA contrôler dans lequel tu arrive à te déplacer librement et à te contrôler, faudra travailler sur ce qui t'empêche d'y arriver.

La méditation peut aider.
Image
Avatar de l’utilisateur
Marv
Modérateur
 
Message(s) : 164
Inscription : Mar 22 Mai 2012 05:13
Localisation : Canada/Québec/Quebec

Re: Expérience onirique

Message par Bertram » Mar 18 Juin 2013 23:05

Marv a écrit :Tu sait, il n'est pas impossible d'intégrer tous ça à la fois, qu'une de ces possibilités soit réel ou pas ne rend pas l'autre moins réel, je sais pas si tu est amateur de sport, moi ici c'est le hockey...et j'ai souvent cette discutions avec d'autre amateur qui souvent pense que parce qu'un joueur est meilleur qu'un autre, l'autre joueur ne vaut rien, il faut toujours faire attention, ce n'est pas parce qu'il y a en effet un inconscient collectif ou du moins quelques choses du genre qu'il faut oublier l'aspect physique de t'a vie, le cerveau enregistre effectivement l'information, souvent très associer à une émotion en particulier et peut, en tout temps, t’envoyer des flash ou te refaire vivre cette situation, encore, encore et encore en rêve. Cela ne t'est jamais arrivé d'écouter un film d'horreur et de t'endormir pour en faire des cauchemars? Laisse moi te dire que si ça ne t'est jamais arrivée, je te trouverai au moins 3 milliards de personnes à qui c'est arrivée :) C'est un exemple tous simple mais qui image à la perfection ce que j'essaie de te dire.


Comme je l'ai dis, la conception que j'ai du rêve invalide chez moi, par exemple, l'idée de cauchemar. Pourquoi fait-on un pseudo-cauchemar après un film d'horreur ? (personnellement ça ne m'est pas arrivé très souvent) Parce que vitesse de l'information ! La psyché assimile tout ce qui est susceptible de nous apporter une certaine compréhension de notre état à un moment donné ; que cela se fasse juste après ou pendant un film n'est, à mon avis, que pure coïncidence ; un film d'horreur qui plus est, capte mieux l'attention qu'une comédie... Sinon oui, y a pas vraiment moyen d'en être sûr et certain, ça reste une thèse.
Le rêve lucide, tu le contrôle, tu inter-agis volontairement avec, ce n'est pas un simple rêve que tu doit subir, le plus difficile est de différencier un rêve lucide d'une sortie astral, ça c'est un défis de taille que trop peu prenne au sérieux, même une sortie astral est en quelques sortes une forme de rêve lucide mais j'embarquerai pas dans ce débat là ici :) Si tu fait un rêve lucide, ce sera un peu comme en ce moment à la différence que tu pourra y faire ce que bon te semble et y vivre les expériences que t'aura envie de vivre, t'aura le total contrôle et tu sera ''lucide'' comme tu l'est en ce moment, donc très facile à différencier.


Eh bien il m'est certainement déjà arrivé d'avoir une once de lucidité (au sens de contrôle) au cours d'un rêve, même si je ne vois pas trop à quoi cela pourrait servir puisque j’exclus une attitude nihiliste de la psyché...sauf si l'univers crée dans le rêve n'est pas arbitraire et que notre lucidité est empirique.

Faut toujours faire attention à nos ''impression'' autant en rêve, qu'en rêve lucide qu'en VA, c'est extrêmement trompeur et ça induit en erreur bien plus souvent qu'on le pense, ne jamais ce fier à ce que l'ont croit et ne pas essayez d'interpréter ce que cela peut bien vouloir signifier si tu part déjà avec la certitude de comprendre ou de savoir, tu sera biaisé...c'est pas facile mais il faut vraiment essayez de ce donner un angle de vue extérieure, critique et objectif. Mais ça c'est un choix qui t'appartient et qui appartient à tous, selon leur culture, religion et enseignement.


Je me méfie des sensations en général, mais je pousse rarement le scepticisme jusqu'au bout. Peu importe comment l'on retourne la chose, on risque dans tous les cas de passer à côté d'un truc.

C'est simplement une théorie mais je sais que j'ai déjà vécu quelques choses de proche mais dont je n'est jamais eu aucune certitude.


Il m'est déjà arrivé de nombreuses fois d'avoir des rapports charnels, en rêve, avec des inconnues - mais mon psychisme les a surement déjà capturé avant que je ne les rencontre en rêve - j'ai donc un peu abandonné l'idée de les lier à des personnes ; ainsi à mon sens, seul le symbole importe vraiment.

Pour ce qui est de ton expérience, l'une de mes premières dont je suis certain, c'est passé presque comme ça, alors que je me suis cogner la tête(au sens figuré) sur la lumière de mon plafond, alors que j'étais couché :lol: J'ai rebondi plusieurs fois sur le plafond, tel un ballon remplie à l’hélium qui essaie de s'envoler. C'est le genre d'expérience type au début. Mais si tu veut réaliser de vrai, gros et intéressant VA contrôler dans lequel tu arrive à te déplacer librement et à te contrôler, faudra travailler sur ce qui t'empêche d'y arriver.


Le VA n'est pas l'une de mes priorités, mais ça se débloquera surement au fur et à mesure que j'avancerai dans mon initiation magique. Au fait, n’hésitez pas à déplacer ce sujet sur votre domaine si vous le jugez bon, c'est que cela s’élève au niveau d'un débat astral. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Bertram
 
Message(s) : 58
Inscription : Mar 4 Juin 2013 17:01

Re: Expérience onirique

Message par aika » Ven 19 Juil 2013 12:54

Bonjour,il y a un mois environ cela m'a fait quelque chose de semblable,juste à la fin d'un reve j'ai vu ma chambre et un tigre blanc en train de rentrer dans ma chambre cela m'a fait sursauté puis je me suis reveillé.C'est la première fois que cela m'arrive et c'était après avoir parlé de ce sujet sur ce topic.
Pour moi c'est un état transitoire entre deux reve qui mélle imagination et réalité mais c'est vrai que c'est surprenant!
aika
 
Message(s) : 181
Inscription : Mar 12 Fév 2013 12:17

Re: Expérience onirique

Message par Bertram » Sam 20 Juil 2013 19:19

Marv a écrit : Si je perd mon sens critique l'instant de quelques secondes et que je me lance dans les théories douteuses, je pourrait te dire que t'a peut-être vécu un évènement marquant d'une ''autre'' vie, sinon...pour la rencontre avec une entité astral, sache que le temps n'a aucune raison d'être dans l'astral, ''Nous voici enfin réuni'' laisse penser à une suite d'évènement ou le temps est intégré. Il s'agit fort probablement d'un rêve et dans un cas peu probable, si tu me dit que l'époque ou ce situe cette évènement n'est pas la nôtre, peut-être un VA qui t'a ramené quelques temps en arrière, j'ai vécu quelque chose du genre mais je me trouvait spectateur d'un évènement ou j'ai probablement pris part dans une autre vie, aussi pour y croire, il faut intégrer cette croyance :)


Puisque le fil a été remonté, j'aimerai rebondir sur cela.

Y a deux rêves que je soupçonne d'être de cette nature là. Le premier, très vague et court, situe le lieu à une époque ancienne, style âge sombre médiéval ; l'attaque d'un village par des guerriers - style raid viking - et une scène de viol à laquelle j'ai pu assister de très près, voyez...

Le second, situe le lieu dans une quelconque bâtisse du 19éme siècle ; j'assiste à une sorte de cours en petit comité ; le rêve se focalise sur une personne en particulier, une étudiante russe ; à un moment elle sort son passeport et je me retrouve comme dans sa peau (très près de l'objet et depuis son point de vue), le reste je ne m'en souviens pas précisément, mais ce qui est intéressant c'est que j'ai fais ce rêve la nuit même d'un jour où j'avais accompli un travail d'introspection ou fais une découverte pertinente sur ma nature.
Avatar de l’utilisateur
Bertram
 
Message(s) : 58
Inscription : Mar 4 Juin 2013 17:01

Précédent

Retour vers Vos expériences

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 18 invité(s)