LE FORUM A FERMÉ SES PORTES EN DECEMBRE 2013. IL RESTE ACCESSIBLE EN LECTURE LIBRE MAIS IL N'EST DESORMAIS PLUS POSSIBLE D'Y POSTER OU DE S'Y INSCRIRE.


Question sur la Karma

Un sujet vous préoccupe et vous souhaitez en débattre? Vous possédez une théorie personnelle sur un sujet? venez donner votre avis ici.

Modérateur: Modérateurs

Question sur la Karma

Message par Peredur » Mer 23 Jan 2013 10:13

Salut à tous !

J'avais une question à vous poser sur le fonctionnement du karma. Admettons que quelqu'un fasse quelque chose qui est bien pour lui et/ou pour un groupe de personnes (du moins ils croient que c'est bien) mais que c'est mal pour un autre groupe de personnes (dans le sens qu'elles croient que c'est mal). Est ce que que le karma va prendre en considération les croyances de la personne qui a fait le bien ou va t'il prendre en considération le fait que c'est bien ou mal pour l'univers ou bien va t'il prendre en compte les deux choses? Car nos croyance ont d'office un impact sur notre karma.

On pourrait prendre pour exemple le gars qui s'est immolé pour les siens : Mohamed Bouazizi. Comment le karma l'a t'il jugé d'après vous?

Je sais c'est bizarre comme question :roll: mais ca m'intéresse vraiment
<< La vie est un masque par lequel l'univers s'exprime >>

<< L'avenir demeure incertain, et ainsi doit-il être car il est la toile sur laquelle nous peignons nos désirs >>

Jessica Atréides dans "Les enfants de Dune" .
Avatar de l’utilisateur
Peredur
 
Message(s) : 23
Inscription : Dim 9 Oct 2011 17:26

Re: Question sur la Karma

Message par Julia Boschiero » Mer 23 Jan 2013 10:51

Bonjour Paredur,

Dans la plupart des religions qui intègrent la notion de karma, l'état d'esprit dans lequel les actes d'une vie sont exécutés est fondamental. Cet état d'esprit de celui qui agit est au moins aussi déterminant que la moralité de l'acte lui-même. La part de moralité de l'acte varie d'une culture à une autre tandis que la volonté, elle reste identifiable hors des normes morales.
Pour les bouddhistes par exemple, faire une bonne action en attendant quelque chose en retour (même en attendant du bon karma, paradoxalement) ne crée pas de karma positif. Faire une bonne action désintéressée en revanche va placer l'avenir de la vie de l'acteur sous un karma un peu plus positif.

Dans l'exemple que tu sites, il s'agit d'un homme qui s'est immolé à cause de son sentiment d'impuissance face aux institutions sensées le protéger. Son acte n'était pas en lui-même motivé par une volonté d'aider son pays, mais par le besoin d'exprimer sa frustration pour qu'elle soit enfin vue. Une telle motivation est à l'origine déclenchée par la souffrance. Selon la conception du karma, il est impossible que cela donne naissance à de bonnes influences futures.

P.S : Lorsque tu as quelque chose à modifier dans un message n'oublie pas d'utiliser le bouton "éditer" en haut à droite de tes posts ;).
"Vivez comme si vous alliez mourir demain, apprenez comme si vous alliez vivre éternellement" Gandhi
Lithosophia, formation professionnelle en lithothérapie
Image
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Julia Boschiero
Administrateur du site
 
Message(s) : 1109
Inscription : Jeu 22 Juil 2010 15:08
Localisation : Gers (32)

Re: Question sur la Karma

Message par Bonin » Mer 23 Jan 2013 11:25

Bonjour,

il faut noter que l'on parle souvent du karma comme d'une notion établie universellement. Ce n'est pas le cas. Pour les jaïns,les premiers à ma connaissance à l'avoir utilisée systématiquement, c'est très mécanique. Il s'agit d'une loi d'actions réciproques et de causalité qui joue indépendamment de l'intention. C'est pourquoi certains se déplacent avec des pelles à poussière pour éviter le mauvais karma de tuer des insectes...Pour les bouddhistes, comme l'a souligné Julia, l'intention a beaucoup d'importance. Les hindous ont intégré la conception bouddhiste, cette notion étant inconnue à l'époque vedique. Il y a un peu plus d'un siècle, les milieux neo-spiritualistes occidentaux ont proposé une vision du karma comme "programme d'évolution" de vie en vie qui s'ajuste en fonction des actes commis. L'Inde ignorait ce point de vue, qui l'a influencée en retour chez certaines figures éminentes (Sri Aurobindo par exemple).
Ainsi la question de Peredur aurait des réponses différentes selon le "karma" dont on parle. La réponse de Julia serait sans doute la plus souvent donnée, le bouddhisme ayant la zone d'influence la plus forte.
Avatar de l’utilisateur
Bonin
 
Message(s) : 55
Inscription : Mer 19 Oct 2011 13:22
Localisation : Toulouse

Re: Question sur la Karma

Message par Simoo de Jamyr » Mer 23 Jan 2013 11:31

"C'est l'intention qui compte" apparaît dans d'autres religions qui ne mesurent pas le karma. Le Coran par exemple compte les bonnes actions, et l'a intégré dans quelques unes de ses sourates.
Si tu veux faire le bien (un don, par exemple) mais que tu en es empêché (on te vole tes biens), tu n'as pas fait l'action, mais elle t'est quand même compté en bien.
Si tu veux faire le mal (tuer quelqu'un) mais que tu ne le fais pas (par lâcheté par exemple, parce qu'il est plus fort que toi), ça t'es quand même compté en mal.

Si tu veux faire une bonne action dans le but que ça te profite égoïstement, ça ne comptera pas. C'est ce que les protestants ont reproché à une époque à l'église catholique: que les péchés puissent être rachetés en les payant (il existait un barême des péchés) afin de "s'acheter sa part de Paradis". Cela s'appelait des indulgences. Il était écrit sur la caisse à remplir:
"Sitôt que sonne votre obole, Du feu brûlant l'âme s'envole."
Mais ces indulgences ont inspiré des dérives, certains payant en avance des péchés à venir (comme une corporation de marchants qui achetait le droit de vendre des produits gras pendant le carême) et l'église fermait les yeux sur la nature du péché, du moment que l'argent entrait dans les caisses, ce qui a permit la construction de nombreux édifices.

C'est donc une notion très difficile à appréhender, qu'est-ce qui peut compter en positif ou en négatif? Peut-on le juger soi-même ou doit-on faire appel à un oeil extérieur? Et ce n'est pas une question bizarre, au contraire, je trouve que se poser la question de la nature de ses actes est très sain. Un enfant peut arracher un jouet des mains de son camarade sans se poser la question si c'est bien ou mal. En grandissant, on intègre des notions de morale, de ce qui est convenable ou pas en communauté. Tout le monde est d'accord pour dire que ce n'est pas bien de voler, de tuer... Arrive ensuite le niveau supérieur. Est-ce bien ou mal de tuer un dicatateur, si celà libère un peuple? Est-ce bien ou mal de voler la formule d'un médicament, si c'est pour le produire à bas prix et en permettre l'accès à plus de malades?
Image
Avatar de l’utilisateur
Simoo de Jamyr
Modérateur
 
Message(s) : 879
Inscription : Lun 1 Nov 2010 20:05
Localisation : *-* Dans ma cuisine, avec vue sur le potager *-*

Re: Question sur la Karma

Message par Zalon Giu » Mer 23 Jan 2013 11:46

Pour moi, cette notion de bien ou mal se conduire n'a aucun sens

Le Karma correspond également au jugement de Maat la déesse de la verité-justice.
Celle ci ne pese pas les fautes mais la capacité du défunt a s'être libéré de son égo.

Est on maitre de sa vie ou sont ce les evenements, habitudes, prejugés et conditionnements divers qui nous gouvernent ?

L'Ame a t'elle été capable de s'affranchir du matériel, auquel cas elle peut passer au niveau supérieur. Dans le cas contraire, elle doit se réincarner à nouveau mais sans notion d'évolution ou de regression.

a mon avis, nous sommes face a un "ça passe ou ça casse" classique.
Seule ma Loi compte
Avatar de l’utilisateur
Zalon Giu
 
Message(s) : 93
Inscription : Ven 29 Juin 2012 13:29

Re: Question sur la Karma

Message par Blodeuedd » Mer 23 Jan 2013 12:27

Les précisions apportées par Bonin sont très intéressantes, tous comme les questions soulevées par Simoo de Jamyr et Zalon Giu. Effectivement c'est délicat, et cela doit dépendre, selon le système auquel on s'intéresse. J'ai ma propre vision personnelle des choses. En gros, peu importe les questions que l'on se pose, tout ce que l'on peut se dire, malgré notre relation avec l'univers, il n'en continue pas moins à suivre sa propre course (comme une machine bien huilée, partage sans partage, attachement sans attachement). À côté de ça je me dis aussi que, lorsqu'on s'inscrit dans un rapport, on a tendance à donner comme il nous est donné, et il nous est donné comme on donne (toujours comme un procédé très mécanique). Alors j'essaie de m'en tenir aux mieux à mes besoins, en choisissant le plan d'action avec lequel je suis le plus en phase. Et si je n'ai pas vraiment le choix je vois ce qui est le plus important (comme dis plus haut le fait de tuer, voler, et d'autres choses encore, peut être envisagé dans certains cas, mais reste à savoir si on peut ou non s'y résoudre). Du coup j'essaie de prendre ce qui vient comme ça vient, sans me faire trop d'idées sur le résultat ou le fait que je puisse avoir réellement raison, et je compose avec les extras (les "bons" comme les "mauvais"). Là dedans la seule chose que j'ai l'impression de pouvoir tenir plutôt stable c'est mon état psychologique, mes états d'âme, toutes ces choses plus personnelles, alors c'est surtout là-dessus que je travaille. Les jugements, le rangement dans les cases du bien et du mal, toute la perception des causes et des conséquences ne m'importent pas vraiment dans ce sens là, j'essaie juste de prendre les choses en compte au mieux, parce qu'elles sont, pour ce qu'elles sont. Dans un cas comme celui que tu cites, et d'autres, mon avis est que bien ou mal en soi ce n'est pas vraiment l'important, il y aura surtout mouvement. Peut-être que l'univers compose juste avec nous comme nous composons avec lui.
Blodeuedd
 

Re: Question sur la Karma

Message par Peredur » Ven 25 Jan 2013 12:08

Je vois... compliqué tout ça :-) Enfin, jveux dire pour s'y retrouver dans toutes ces cultures et ces différences de points de vue lol. Merci de m'avoir répondu, c'est vrai que c'est intéressant. ^^
<< La vie est un masque par lequel l'univers s'exprime >>

<< L'avenir demeure incertain, et ainsi doit-il être car il est la toile sur laquelle nous peignons nos désirs >>

Jessica Atréides dans "Les enfants de Dune" .
Avatar de l’utilisateur
Peredur
 
Message(s) : 23
Inscription : Dim 9 Oct 2011 17:26


Retour vers Débats et Théories personnelles

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot], Google [Bot] et 15 invité(s)


cron