LE FORUM A FERMÉ SES PORTES EN DECEMBRE 2013. IL RESTE ACCESSIBLE EN LECTURE LIBRE MAIS IL N'EST DESORMAIS PLUS POSSIBLE D'Y POSTER OU DE S'Y INSCRIRE.


Rituels durs

Vous avez des questions, des doutes, quelque chose que vous ne comprenez pas? Venez en discuter ici

Modérateurs : Simoo de Jamyr, Modérateurs

Re: Rituels durs

Message par Julia Boschiero » Jeu 10 Jan 2013 18:43

En fait la réponse t'a été donnée à plusieurs reprises mais ne semble pas te convenir : le soucis ne vient pas de la quantité (qui théoriquement joue forcément un rôle) mais du fait "qu'imprégner l'astral" n'est pas irréversible. Ce n'est pas parce qu'une énergie est envoyée qu'elle ne sera pas pour autant consumée à un autre effet avant d'atteindre son objectif.
A mon sens, faire un rituel tous les jours sans avoir la capacité de s'en détacher sur commande, c'est du gâchis. Mieux vaut se consacrer une fois pour toutes à son but et continuer sa vie normalement ensuite que d'y revenir dix fois et de ne plus pouvoir séparer son esprit de cette quête tout au long de la journée. Je trouve déjà assez difficile de se détacher complètement d'un but qu'on a si ardemment souhaité pendant tout un rituel pour ne pas m'imposer cela à répétition.

Mais ce n'est rien de plus qu'une logique personnelle : je considère que mon énergie vitale est précieuse, et que si je dois la consacrer à une cause c'est pour qu'elle touche. Je préfère parfois atteindre mon but par des moyens plus conventionnels, qui demanderaient en apparence plus d'efforts et qui imposeraient plus de contraintes, que de risquer ma santé pour un objectif qui, au final contraindrait outre mesure l'univers autour de moi et coûterait ainsi trop à mon âme. C'est une réflexion en termes de "qualité / prix" (en sachant que là, le prix c'est ta propre vie et non quelques pauvres billets). La question ici n'est pas celle du pourquoi du comment, mais celle d'un choix de démarche.

Je ne sais pas combien d'énergie peut être consommée par nos propre attentes. Je sais simplement que certains de mes rituels n'ont pas du tout touché à cause de cela. Alors j'imagine que dans un fonctionnement obsessionnel on doit au mieux fournir le double d'énergie par rapport à la quantité concrètement nécessaire, et qu'au pire des cas on peut rendre le résultat de notre rituel complètement nul quelle que soit la quantité d'énergie déployée.
"Vivez comme si vous alliez mourir demain, apprenez comme si vous alliez vivre éternellement" Gandhi
Lithosophia, formation professionnelle en lithothérapie
Image
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Julia Boschiero
Administrateur du site
 
Message(s) : 1109
Inscription : Jeu 22 Juil 2010 15:08
Localisation : Gers (32)

Précédent

Retour vers Questions Pratiques

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 27 invité(s)