LE FORUM A FERMÉ SES PORTES EN DECEMBRE 2013. IL RESTE ACCESSIBLE EN LECTURE LIBRE MAIS IL N'EST DESORMAIS PLUS POSSIBLE D'Y POSTER OU DE S'Y INSCRIRE.


Definition Relaxation / Meditation

Venez partager ici vos techniques et les exercices que vous appreciez

Modérateurs : Marv, Kroum, Modérateurs

Re: Definition Relaxation / Meditation

Message par târâ » Mar 14 Août 2012 07:00

L'essentiel est de comprendre ce qu'est la méditation, et moins d'en trouver une définition, non ?

Je suis bien d'accord avec toi !
Il faut avoir déjà un bon recul , et un travail de méditation appliqué depuis qq annees pour s'en rendre compte ..
Malgré tout je me suis rendue compte que les débutants avaient du mal à capter des différences .
Il faut donc bien commencer quelque part et finalement tenter de leur expliquer simplement nous oblige aussi à revenir à l'essentiel .

Ce n'est pas une boutade. Méditer c'est observer la manifestation des phénomènes que nous percevons, y compris le corps et les pensées. Et c'est ce que nous faisons naturellement, spontanément, en permanence sans nous en apercevoir. L'agitation des pensées, les désirs incessant de faire quelque chose, nous empêchent de constater que nous sommes pure perception, devant laquelle le monde passe (nous compris dans le monde).
"ÊTRE" ça me va bien comme définition . ;)

la piste finale d'atterrissage sera la même

J'adore ! :lol:
Peu importe le chemin , chacun a sa façon de faire . Ce qui convient à l'un ne va pas fonctionner pour l'autre . Mais peu importe du moment que nous avançons . ;)
"Ne te plains pas de l obscurité.Deviens une petite lumière ."

page Facebook : L'Atelier de Târâ

L'Atelier de Târâ
Avatar de l’utilisateur
târâ
 
Message(s) : 996
Inscription : Jeu 4 Nov 2010 18:19
Localisation : la tête dans les nuages

Re: Definition Relaxation / Meditation

Message par Kroum » Mar 14 Août 2012 08:18

Vraiment très très sympa en effet.
Je me permettrai de nuancer en disant que "être" c'est déjà un "faire".
mais bon je complique peut être un peu, je trouve que ce que tu dis est vraiment très bien gekko :)
* attaque purée-de-pois *
Avatar de l’utilisateur
Kroum
Modérateur
 
Message(s) : 192
Inscription : Jeu 10 Mars 2011 23:32

Re: Definition Relaxation / Meditation

Message par ye nept kea opa » Mar 14 Août 2012 08:21

târâ a écrit :
la piste finale d'atterrissage sera la même

J'adore ! :lol:
Peu importe le chemin , chacun a sa façon de faire . Ce qui convient à l'un ne va pas fonctionner pour l'autre . Mais peu importe du moment que nous avançons . ;)


JE suis tout à fait d'accord avec vous , les chemins sont différents, les méthodes aussi, mais le but poursuivi est le même, et nous espérons tous atterir...... entiers :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
ye nept kea opa
 
Message(s) : 48
Inscription : Sam 11 Août 2012 06:49

Re: Definition Relaxation / Meditation

Message par Gekko » Mar 14 Août 2012 17:41

Kroum a écrit :... "être" c'est déjà un "faire"...


En disant "être", je pensais à une situation passive plutôt qu'à une posture ou une intention. On ne peut pas s'empêcher d'être, comme on ne peut pas s'empêcher de percevoir, ni empêcher la réalité de se produire. "Etre", "percevoir", "la réalité", "la vérité", "l'univers", "Dieu", tout cela est synonyme et indivisible.

La formule sanskrite "Sat Chit Ananda" résume cela : Sat (être), Chit (connaître), Ananda (béatitude). Ce n'est que lorsque Etre et Connaître sont simultanés, sont "un", que la béatitude apparaît. Un enseignant anglais, Rupert Spira, explique que lorsque nous percevons un objet, il n'y a pas sur l'instant "moi et l'objet" mais uniquement perception unitaire. Le mental intervient alors immédiatement et applique un modèle d'interprétation qui sépare "moi" de l'objet perçu, applique l'impression de distance, et apporte des informations d'étiquetage de l'objet : "c'est une pomme". Dès lors "je" se perçoit comme séparé de l'objet : Sat est distinct de Chit, et Ananda disparaît, ou en français, l'être et la perception du monde se séparent, et le bonheur s'évanouit. On entre alors dans la souffrance, car se sentant séparé du monde, on le craint ou on cherche à le contrôler en désirant des choses, etc. bref, on souffre de manque, ou de peur. Tout le monde connaît bien ça :evil:.
Ce n'est qu'en comprenant totalement, absolument, qu'il n'y a pas de séparation entre soi et le monde perçu (y compris le corps), entre "être" et "connaître", que la souffrance s'arrête et la paix revient. D'où la formule sanskrite : Sat+Chit=Ananda - Etre+connaître fait naître la béatitude.

Lorsque l'on ressent que "être" est un faire, c'est qu'il y a encore "quelqu'un" pour faire et que le sentiment de séparation entre soi et le monde est encore actif. Les différentes voies spirituelles proposent des solutions diverses pour éteindre cette fausse croyance dans la séparation entre soi et le monde. Les voies sont plus ou moins folkloriques, c'est à dire imprégnées de codes culturels liés à leur origine, et plus ou moins ésotériques/cachées du fait de la répression subie au cours des âges selon les sociétés où elles sont nées.

En Europe la répression a été féroce, donc la spiritualité est souvent ésotérique, tandis qu'en Inde la spiritualité a été historiquement admise socialement, donc le mysticisme et la spiritualité sont très peu codées. En revanche, la couche culturelle indienne nous paraît épaisse et étrange pour nous autres occidentaux, ce qui nous mène à des fausses interprétations des textes orientaux, par exemple considérer que Brahman, Krishna ou Atman sont des divinités, alors qu'elles sont des descriptions de l'univers. Depuis la deuxième partie du 20ème siècle, les enseignements orientaux ont été largement dépoussiérés et retraduits en termes simples en occident, sans censure, et l'ésotérisme et le folklore ne sont plus nécessaires donc un enseignement spirituel peut être donné directement sans s'encombrer des anciens mystères, allégories, etc. Il y a beaucoup d'enseignants à présent, et l'éveil (au sens : la compréhension qu'il n'y a pas de séparation) devient plus courant.

Cependant, la pratique de la méditation (c'est le sujet du topic, j'y reviens :D ) n'est qu'une partie de la pratique spirituelle, car la croyance en la séparation entre soi et l'univers se cache également dans notre corps (ressenti du "je suis ce corps", par exemple la sensation située derrière les yeux, ou dans la poitrine), et dans notre intellect (par exemple l'idée qu'il y a une distance entre moi et mon écran d'ordinateur, ou que ma main est plus "moi" que l'écran). Il faut "traiter" les trois racines de la fausse croyance, par la méditation, des techniques corporelles (le yoga servait originellement à ça) et des "satsangs", c'est à dire des réunions avec un enseignant que l'on interroge jusqu'à ce que tout soit clair.

Cela dit, la méditation (la pratique) est presque indispensable pour accéder à la méditation (l'être). Et donc ce forum est très utile ! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Gekko
 
Message(s) : 14
Inscription : Mer 8 Août 2012 17:52
Localisation : Alpes Maritimes

Re: Definition Relaxation / Meditation

Message par Kroum » Mar 14 Août 2012 20:02

très très bien dit : quand il y a un je pour être, il y a encore séparation. :)
après on pourrait parler de non être.

ou de ni être ni non être
ou pas
(car personnellement là, je ne suis plus qualifié pour parler :p )
* attaque purée-de-pois *
Avatar de l’utilisateur
Kroum
Modérateur
 
Message(s) : 192
Inscription : Jeu 10 Mars 2011 23:32

Re: Definition Relaxation / Meditation

Message par Gekko » Mer 15 Août 2012 07:20

Kroum a écrit :après on pourrait parler de non être. ou de ni être ni non être
ou pas


Oui, et c'est pour ça que les indiens de la voie directe désignent l'enseignement par le terme "Advaïta" "non dualité", plutôt que "unicité" ou "monisme", pour dire qu'il n'y a pas de séparation, il n'y a pas "deux".

Dire "non deux" plutôt que "un", c'est utiliser un mot qui pointe vers ce qui n'est pas une chose ni un concept, et que le mental ne peut saisir ou comprendre. L'étudiant est donc constamment rappelé à ne pas rechercher une idée, un objet, un état, ou un phénomène.

N'arrivant pas à mettre "le doigt dessus", le mental finit pas s'épuiser et s'apaiser, ce qui fait que l'étudiant abandonne la réflexion sur les concepts pour se tourner vers l'expérience du Soi au travers de l'observation des sensations du corps et de la méditation, ce qui lui permet d'atteindre une connaissance par l'expérience directe et non par le savoir intellectuel.

Le choix par les anciens du mot "advaita" était pertinent ;)
Avatar de l’utilisateur
Gekko
 
Message(s) : 14
Inscription : Mer 8 Août 2012 17:52
Localisation : Alpes Maritimes

Re: Definition Relaxation / Meditation

Message par ninie.221 » Ven 17 Août 2012 18:57

Bonjour,
La méditation est une technique naturelle pour débarrasser notre esprit de tout état d’anxiété ou de stress grâce une profonde relaxation.La méditation, une qualité inhérente à chacun de nous, recèle d’inestimables ressources pour accéder à une prise de conscience salvatrice.
Les effets positifs de la méditation sur votre bien-être mental par un certain détachement, la prise de conscience de votre intériorité vous amènent sur la voie d’une meilleure connaissance de vous-même et à un contrôle total de vos émotions.
Dernière édition par ninie.221 le Lun 20 Août 2012 20:11, édité 1 fois.
ninie.221
 
Message(s) : 8
Inscription : Ven 10 Août 2012 12:03

Re: Definition Relaxation / Meditation

Message par Mme Blanche » Ven 17 Août 2012 19:27

Plutôt que de poster plusieurs fois le même message, tu pourrais peut être utiliser ton énergie pour aller te présenter comme déjà demandé dans un autre post ? Ceci est assez obligatoire. Mais tu le sais, après la lecture du règlement...
Mme Blanche
Cerbère de la Porte
Avatar de l’utilisateur
Mme Blanche
 
Message(s) : 681
Inscription : Mar 23 Nov 2010 17:32
Localisation : En terre Lemovica

Précédent

Retour vers Méditation/ Visualisation/ Astral

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot], Google [Bot] et 15 invité(s)


cron